L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 3 décembre 2021
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Sauvage apprentissage
Salomé Kiner   Grande couronne
Christian Bourgois 2021 /  18,50 € - 121.18 ffr. / 287 pages
ISBN : 978-2-267-04452-2
FORMAT : 11,9 cm × 20,0 cm
Imprimer

Premier roman de Salomé Kiner, née en 1986, journaliste qui vit en Suisse, après une jeunesse dans le Val d’Oise, Grande couronne est un récit qui ne peut laisser indifférent. La jeune narratrice, dont on ignorera tout au long du roman le prénom, vit à la fin du XXe siècle dans une banlieue banale, proche et pourtant à des années lumière de Paris, la capitale vers laquelle elle voit les trains filer. Sa famille est en voie de décomposition accélérée : le père les quitte, la mère s’abime dans une lourde dépression, laissant aux deux filles la charge des deux garçonnets dont le plus jeune, Simon, est «différent».

La mère avait pourtant tout fait pour tenir et protéger sa famille : refusé la télé à la maison, préservé ses enfants des centres commerciaux, des ambiances délétères d’une société de consommation dévastatrice, organisé des soirées de parole… Et pourtant tout se délita très vite. Au centre de ce désastre familial, la jeune adolescente tente de survivre, admire ses copines émancipées qui semblent n’avoir aucun problème pour se procurer les habits de marque dont chacune rêve, et se goinfrer de confiseries prohibées chez elle, au motif avoué qu’elles étaient nocives à la santé... et au motif tu qu’elles étaient trop coûteuses. «Moi, ma mère me donnait des compotes de pomme, pas des Andros». Une ouverture s’offre : celle de Nelly qui lui propose de gagner de l’argent facilement les mercredis. Il lui suffit d’entrer dans un réseau organisé, «le groupe Magritte», et de pratiquer des fellations sur des garçons à peine plus vieux qu’elle, qu’elle surnomme ses «zguègues».

Un roman d’apprentissage sauvage, sans concessions, cru, écrit à cent à l’heure, description d’une adolescente de banlieue modeste à la fin des années 1990. Le temps des premières expériences, des premières déceptions, de la quête aussi d’un amour idéal à l’heure de la préparation du brevet des collèges. Une jeune héroïne courageuse, qui observe avec lucidité et humour le monde médiocre dans lequel elle se démène, pour y conquérir une place.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 01/11/2021 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd