L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 4 juin 2023
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

O Brother !
Jennifer Johnston   Ceci n’est pas un roman
Belfond 2004 /  18.00 € - 117.9 ffr. / 196 pages
ISBN : 2-7144-3986-1
FORMAT : 14 x 23 cm

Traduit de l'anglais (Irlande) par Anne Damour.
Imprimer

Ceci n’est pas un roman… Je me demande dans quelle catégorie ranger cet exercice littéraire… j’aimerais le considérer… comme un bout de papier enfermé dans une bouteille lancée à la mer, mon espoir étant que mon frère Johnny, qui se trouve quelque part dans le monde, je crois, puisse le lire et décroche le téléphone le plus proche.»

Voilà pratiquement trente ans qu’Imogène, la narratrice, refuse d’accepter la noyade mortelle de son frère. Il s’agit, en effet, d’une mort surprenante pour un champion de natation, promis à un avenir olympique. Maintenant seule, après les disparitions successives de ses parents et de Mathilde, la gouvernante qu’elle adorait, elle s’autorise à exprimer clairement ce déni. La tragédie s’inscrit dans une histoire familiale complexe qu’Imogène retrace en puisant dans le contenu d’une malle que son père lui a léguée. Cette dernière contient moult surprises et révélations. Journaux intimes (de son père et de son arrière grand-mère), lettres, poèmes se mêlent ainsi aux propres souvenirs de la narratrice.

Le présent se nourrit d’un passé fort trouble, dominé par le non-dit. Peu importe que le lecteur devine rapidement l’élément déclencheur du drame, en effet, Ceci n’est pas un roman est davantage un patchwork d’impressions et de suggestions. Ce poème en prose joue avec les images et les mots, de manière singulièrement émouvante. L’écho n’y est pas seulement un jeu stylistique. L’idée de répétition se rapporte en effet directement au thème central de l’atavisme, lui-même prétexte à une magistrale arborescence. Jennifer Johnston aborde délicatement des sujets douloureux – la répression de l’homosexualité au début du vingtième siècle, la judéité et le nazisme ou encore la frontière ténue qui sépare le refuge dans l’imaginaire et la folie. Elle montre également beaucoup de perspicacité dans son analyse de l’incompréhension réciproque entre parents et enfants : «J’avais dix-sept ans… Pour moi, les adultes étaient des personnes achevées et la maturité consistait à atteindre cet état d’achèvement.» L’expérience de la vie, comme le constate Imogène à travers ce «journal décousu», entraîne un propos plus nuancé. À l’instar de Petite musique des adieux, son précédent roman paru l’an dernier chez Belfond, Ceci n’est pas un roman dit l’essentiel sans s’embarrasser de fioritures et confirme s’il en était besoin Jennifer Johnston dans sa stature de grand écrivain.


Florence Cottin
( Mis en ligne le 25/10/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Petite musique des adieux
       de Jennifer Johnston
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd