L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 26 février 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Récits  
 

Piégés
Hector Tobar   Les 33 – La fureur de survivre
Belfond 2015 /  21.50 € - 140.83 ffr. / 414 pages
ISBN : 978-2-7144-5946-6
FORMAT : 15,6 cm × 24,2 cm

Anne-Sylvie Homassel (Traduction)
Imprimer

C’est l’histoire de 33 hommes, 33 mineurs chiliens, séparés du reste du monde par plus de 700 tonnes de diorite, une roche dure. A l’origine, ces 33 mineurs travaillent dans une mine perdue au cœur de l’Atacama, la San José… une mine réputée difficile, dangereuse même, surexploitée et fragile. Et puis un jour, la catastrophe, la montagne s’affaisse et un immense bloc de 700 tonnes vient s’interposer entre les hommes du fond et le ciel chilien.

C’est le temps d’une épopée : pour les mineurs piégés et décidés à survivre par tous les moyens, pour les proches, les épouses qui doivent attendre et forcer le monde à ne pas désespérer, pour les sauveteurs confrontés à une montagne dangereuse, mauvaise… tout ce petit monde se bat, chacun de son côté, pour que 33 pauvres gars sortent du piège minéral.

Cette histoire vraie, Hector Tobar, un journaliste américain, a décidé de la narrer : il a obtenu pour cela l’exclusivité du récit des 33 mineurs qui, du fond de leur enfer, se sont jurés de contrôler leur histoire. Le résultat est un roman-récit-enquête, une histoire improbable qui, chapitre par chapitre, passe de la mine à l’extérieur, pour suivre les vies des uns et des autres, confrontés à la situation.

On commence avec le départ pour la mine des 33 hommes, dont on découvre le quotidien, l’entourage et quelques pans de l’existence. On entre enfin dans la San José, dont, avec l’auteur, on évalue la dangerosité… jusqu’à la catastrophe. Puis vient l’attente des uns et des autres, les espoirs, la survie, la peur, le sauvetage… L’ensemble est décrit méticuleusement, avec un regard de journaliste bien plus que d’écrivain, sans affects mais sans tabous. L’auteur, dans un style très sobre, qui donne largement la parole aux protagonistes, décrit, interroge, questionne… sans jamais s’imposer.

A cet égard, on est plus proche de Truman Capote que d’Emile Zola, et c’est bien l’un des charmes de cet ouvrage, pensé comme une plongée dans un univers déroutant, celui de la mine. Pour tous ceux qu’un récit «authentique» et qu’une belle histoire d’humanité et de survie intéresse, ce texte sans effets de manche s’avère efficace dans sa réalité crue.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 23/03/2015 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Jaguar
       de Hector Tobar
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd