L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 20 octobre 2021
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Policier & suspense  
 

Les flammes de la folie
Tami Hoag   Tu redeviendras poussière
Robert Laffont - Best sellers 2001 /  21.22 € - 138.99 ffr. / 532 pages
ISBN : 2-221-08603-1
Imprimer

Minneapolis au début de l'hiver. Un tueur en série signe tous ses crimes du nom de "Crémateur" : il étrangle puis carbonise ses victimes. La dernière en date semble être Jillian Bondurant, fille d'un homme d'affaires très influent bien qu’aucun élément ne permette réellement d'identifier le corps. On charge alors Kate Conlan, avocate de talent, de la protection du seul témoin du dernier crime du Crémateur, une jeune fille marginale et paumée. Kate est rapidement épaulée par John Quinn, agent du FBI "ès serial-killers", spécialement détaché pour l'affaire. Tous deux furent amants cinq ans auparavant. Peu à peu, le Crémateur fait régner la terreur sur la ville. Quinn et Kate arriveront-ils à empêcher de nouveaux forfaits ? Le but ultime du psychopathe ne serait-il de prendre Kate pour victime ?...

Tami Hoag signe avec Tu redeviendras poussière un brillant thriller, dont le méchant de service, le Crémateur, n'a rien à envier à Hannibal Lecter du Silence des agneaux. L'auteur, à travers le personnage de Quinn, le spécialiste du FBI, dévoile le fonctionnement perverti de l'esprit d'un tueur en série, et fait progresser avec minutie une enquête difficile. Comme le dit Quinn, "les gens s'attendent à ce que le mal ait un visage monstrueux, une paire de cornes. Le mal peut être beau. Le mal peut être ordinaire. La monstruosité est intérieure...". Car ce qui effraye chez de tels criminels, c'est leur apparente banalité, le masque derrière lequel se cache l’animal !


Si l'enquête est parfois un peu longue, elle a le mérite d’être réaliste. Les sentiments entre Quinn et Kate Conlan ajoutent quant à eux une touche de romantisme qui humanise les personnages et l'ouvrage; l'intrigue bénéficiant ainsi d’une dimension psychologique supplémentaire.


Franck Boussard
( Mis en ligne le 27/04/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd