L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 19 février 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Policier & suspense  
 

Meurtres au pied du Canigou
Jean-Louis Gary   La Maison de la haine
Presses Littéraires (Les) - Crimes et châtiments 2020 /  11 € - 72.05 ffr. / 210 pages
ISBN : 979-10-310-0678-9
FORMAT : 11,5 cm × 17,0 cm
Imprimer

Quel paysage de rêve que le Roussillon, paradis sur terre avec la mer, les vignes, le soleil et les petits ports qui ont séduit tant de jeunes peintres affamés au début du XXe siècle, avant leur gloire ! Alors, pourquoi tant de haine ?

Le flair de la commissaire Marie-Sole, personnage haut en couleurs, et de son adjoint et néanmoins fidèle ami Abdelkader Mansour, les met sur la piste hypothétique d’un événement anormal, bien que courant. Une amie de Marie-Sole, Rolande, qui appartient à un groupe de copains du lycée, est décédée et incinérée sans aucune cérémonie alors que c’était une chrétienne fervente. Elle avait toujours dit qu’elle désirait être inhumée près de la chapelle de Cosprons, vers Port-Vendres, où est érigée une stèle en mémoire des Indochinois qui ont travaillé à la dynamiterie de Paulilles pendant la Grande guerre, et à laquelle elle portait un grand intérêt. Alors, pourquoi ? De plus, Marie-Sole a été prévenue trop tard pour récupérer le corps et pouvoir l’autopsier. Il était déjà dans l’incinérateur...

A plusieurs reprises, sur le pare-brise de sa voiture, est accroché un avertissement anonyme : «ils l’ont tué »... puis «il l’a tuée». La commissaire est persuadée qu’une affaire criminelle se dissimule derrière cette mort mystérieuse. Le mari de la défunte, Alain, est très volage avec toutes ses amies ; mais il est véritablement amoureux de Candice. Cela donne un nid de vipères avec les jalousies, la haine, le ressentiment entre les familles. Le fait que Marie-Sole soit proche du groupe lui facilite la tâche et lui permet de faire jouer son intuition.

Un roman policier de terroir, agréable à lire, qui évoque très bien les paysages catalans pour les lecteurs qui les connaissent et devraient inciter les autres à les découvrir. «Tout le monde a des raisons pour tuer. Claire qui ne veut pas que son abandon se sache. Candice qui veut vivre avec Alain et qui en a financièrement besoin (…) Alain qui veut vivre avec Candice. Même la morte a des mobiles, la vengeance ou encore le dépit amoureux ou celui de vouloir retrouver la liberté».


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 03/02/2020 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd