L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 28 septembre 2021
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->    
 

Chacun cherche son Jason
Paul Fournel   Jason Murphy
P.O.L 2013 /  16 € - 104.8 ffr. / 190 pages
ISBN : 978-2-8180-1765-4
FORMAT : 14,2 cm × 20,7 cm
Imprimer

Vous connaissiez Ginsberg, Burroughs et Kerouac mais connaissez-vous Jason Murphy ? Prétendu auteur de la Beat generation, il aurait écrit, comme Kerouac avec Sur la route, un roman sur un «scroll» – comprendre un rouleau tapuscrit – et que quelques personnages du roman de Paul Fournel vont rechercher avec avidité. A moins qu’ils ne préfèrent étudier ses textes. Mais qui sont-ils ?

Tout d’abord, il y a Marc Chantier, universitaire spécialisé en littérature américaine et surnommé le «joli professeur», joli professeur qu’une escort girl tentera de faire parler car il semblerait qu’il ait eu entre les mains le scroll de Jason Murphy. Il y a Madeleine Beillon, une de ses étudiantes, qui fait justement son Défi (comprendre son Diplôme d’études finales !) sur Jason Murphy. Madeleine doute de la valeur littéraire de son auteur, de son travail sur cet auteur, avant de s’y consacrer pleinement.

Elle rencontre dans une brasserie une sorte de Jean-Pierre Léaud désabusé et nostalgique du Paris littéraire d’antan. Elle rencontre surtout Chris, un étudiant comme elle, qui travaille sur Louise Labé – ce qui donnera de belles confrontations stylistiques entre les deux auteurs étudiés. Ainsi lorsque Chris dit à Madeleine : «Quand elle [Louise Labé] aura chanté cent fois son poème, elle l’écrira dans le livre, mais il faudra le chanter cent fois pour que la musique en imprègne la langue et la teinte, pour que les mots se tressent avec elle au point de pouvoir l’oublier» ; Madeleine lui répond : «Jason lâche le volant de la Hudson pour boire une rasade de Four Roses, les lignes droites ont eu raison de lui. Il n’a plus de choix, il lui faut inventer quelque chose, faire quelque chose de la fin de son jour pour pouvoir le mettre dans son poème».

Madeleine est tellement absorbée par son travail qu’il n’est pas rare que Jason apparaisse. Tout à coup, elle n’est plus dans la bibliothèque de la Sorbonne, elle est avec lui, sur la route, elle le suit, Jason : «La porte passager s’ouvre et elle entend : «Monte, grouille !» Elle jette son sac à l’intérieur et se laisse tomber sur la banquette […] Jason enfonce la pédale d’accélérateur, une bouteille de Four Roses entre les cuisses».

Loin de ces envolées, il y a le monde plus concret de l’édition avec Meunier, des Éditions Dubois, qui s’intéresse aussi au scroll de Jason. Comme l’escort girl… Meunier rêve de la publication exclusive du scroll dans sa maison d’édition, il va tout faire pour cela. Le retrouvera-t-il ? Son patron, Dubois donc, est un homme plus modéré, plus expérimenté, de ces expériences qui lui font dire qu’il ne faut pas attendre de la littérature la sérénité et la pérennité : «Elle est cassante. Elle grandit là où vous ne l’attendez pas. Son objet n’est pas de fabriquer une paix durable, elle est le modèle abouti du transitoire. Elle invente le vrai par le mensonge». Il y a enfin un clochard dont on suit par intermittences les glauques péripéties à San Francisco, clochard qui n’est pas sans rappeler Jason Murphy dont on a perdu la trace depuis longtemps…

Avec ces quelques trois ou quatre fils narratifs qui s’entrecroisent, Paul Fournel, romancier membre de l’Oulipo, nous livre ici un conte moderne où la quête du fameux scroll est avant tout un prétexte à dépeindre en un mélange de tendresse, de drôlerie et de lucidité les milieux universitaires et éditoriaux.


Xavier Briend
( Mis en ligne le 27/09/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd