L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 28 février 2024
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Arts graphiques  
 

Une Chine éternelle
Youzhi He   Cent métiers du vieux Shanghaï
Editions de l'An 2 2006 /  29,50 € - 193.23 ffr. / 192 pages
ISBN : 2-84856-062-2
FORMAT : 25 x 23 cm
Imprimer

Voilà un objet original, exotique à double titre. Imaginez une rue de Shangaï au début du XXe siècle : faute d’y être allé, on pense à un grouillement de centaines d’individus, chacun vaquant à ses occupations, à mille métiers inédits, des odeurs, des bruits… Comme un immense théâtre où le regard occidental se perd dans les détails d’une société qui, largement, lui échappe.

Cette impression d’un exotisme un peu complexe, He Youzhi la restitue dans un album riche, Cent métiers du vieux Shangaï. C’est une scène de rue, découpée en 90 dessins qui sont autant de «vieux métiers». Au hasard des pages, le lecteur s’attarde dans un restaurant, observe le travail d’un «dessinateur de petits livres» (ie : un auteur de bandes dessinées à la mode locale), s’assoit à l’étal d’un marchand de thé, pince le nez en passant devant un vidangeur d’excréments, reluque les protégées d’une mère maquerelle ou encore cherche une offrande en papier… 90 scènes de genre, tracées d’un pinceau à la fois subtil, précis et en même temps sensible à une certaine harmonie, une alternance très orientale de complexité (dans la précision du graphisme) et de dépouillement (dans un décor vide, réduit à l’essentiel). Pour le visiteur ignorant, chaque page est ponctuée d’un texte en chinois et en français décrivant le métier en question avec une pointe d’humour. L’ensemble se feuillette tranquillement, et se parcourt comme la rue en question. On s’attarde, on passe, on revient, on découvre le plaisir d’être un touriste curieux perdu dans un monde désormais disparu.

Entre beau livre et reportage illustré, il s’agit là d’un magnifique ouvrage d’images historiques qui, au fil de la lecture, déroule une scène de rue dans toute sa diversité: une belle illustration d’art asiatique, par un maître du genre, He Youzhi, ayant longtemps enseigné à l’institut central des Beaux-Arts de Chine. Après une première publication française (Mes années de jeunesse), cet album creuse un sillon et révèle à la fois un grand dessinateur, et un style original, à la fois traditionnel et poétique. Une initiative qui, dans la foulée de l’album précédent, confirme l’audace des éditions de l’An 2 comme découvreurs de talent et d’horizons neufs.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 06/12/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Mes années de jeunesse
       de Youzhi He
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd