L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 28 novembre 2022
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

La nature est nature que si elle est sauvage
Jirô Taniguchi   Les Contrées sauvages (tome 1)
Casterman - Sakka 2014 /  13.95 € - 91.37 ffr. / 240 pages
ISBN : 9782203084438
FORMAT : 15x21 cm
Imprimer

Un novice est initié aux mystères de l’Ouest par un vieux briscard dans Fouler la terre du Wild, un lien étrange unit le célèbre renégat indien et le Japon dans Géronimo, un samouraï et un artisan égarés dans les montagnes de l’Oklahoma dans Long Knife et une riche héritière qui disparaît avec sa moto (invention toute récente) et un indien dans Sirocco. Ces histoires sont la première partie de ce recueil axée sur les légendes de l’ouest américain. La deuxième partie se nomme “Le prédateur” et contient des récits moins éloignés de nous dans le temps : Tchango, de la science-fiction où un homme devient un chasseur pour sauver sa fille. Une voix au loin est l’histoire dotée du graphisme le plus surprenant, ce qui s’explique par la date de la réalisation : 1975 (la plus ancienne du recueil). La Meute nous projette dans le Japon d’après guerre où des chiens sauvages s’attaquent à la population. La dernière BD, Dans les bois, est un poème illustré, une ode à cette nature à la fois cruelle et puissante.

Taniguchi est japonais et par conséquent, ces œuvres sont des mangas, mais s’il est tant apprécié en Europe (Alph’Art du meilleur scénario en 2003) c’est parce que sa narration est très proche des codes de la bande dessinée Occidentale qu’il admire. Pour les fans de mangas, Taniguchi n’est donc pas un nom très alléchant. Ce recueil d’histoire est pourtant un objet intéressant car l’auteur (encore jeune) se place dans une zone de rencontre. Il évoque le Japon et sa culture et la confronte à celles des indiens d’Amérique. Le titre français est très bien choisi car il reflète parfaitement la thématique commune aux histoires. La nature sauvage avec laquelle l’homme doit composer pour survivre. Cette nature  est présente partout, même en ville avec des meutes de chiens sauvages, dans le futur et dans le cœur d’homme comme Géronimo. L’être civilisé, quelque soit sa culture d’origine, doit apprendre à respecter cette sauvagerie pour éviter qu’elle ne devienne son ennemi car dans tous ces récits, la Nature est puissante et ne pardonne pas qu’on lui manque de respect. Un ouvrage pertinent pour ceux qui aime la Nature, ceux qui apprécient Taniguchi mais aussi ceux qui souhaitent comprendre l’originalité du regard japonais sur le monde.


Delphine Ya-Chee-Chan
( Mis en ligne le 02/11/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L’Homme de la toundra
       de Jirô Taniguchi
  • Seton, le naturaliste qui voyage (vol.3)
       de Jirô Taniguchi , Yoshiharu Imaizumi
  • Blanco (tome 4)
       de Jirô Taniguchi
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd