L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 17 février 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Une existence tendue comme un string
Moyoco Anno   Happy mania (vol. 2)
Pika éditions 2005 /  6,95 € - 45.52 ffr. / 173 pages
ISBN : 2-84599-416-8
FORMAT : 11x18 cm
Imprimer

Pour la nouvelle année Shigéta fait vœu d’abstinence et se montre enfin résolue à s’investir dans son travail. Premier problème : la jeune femme a été récemment mise à la porte de la librairie où elle travaillait. Second problème : elle ne peut pas se passer du sexe fort… Mais un événement vient subitement bouleverser son existence et déstabiliser Shigéta : Takahashi, malgré son amour secret pour elle, décide de ne plus la voir, afin de la laisser vivre sa vie comme elle l’entend. Sans son ange gardien, la jeune femme se sent alors étrangement désoeuvrée.

Happy mania se veut une peinture assez mordante de l’univers de jeunes trentenaires en quête d’amour qui, à courir après un idéal inaccessible diffusé par les magazines féminins, passent à côté de l’essentiel. Shigéta, en stéréotype de la jeune femme moderne égoïstement accaparée par ses affaires de cœur, se révèle beaucoup trop superficielle pour être heureuse. Jalouse de ses amies, sombrant souvent dans un autoapitoiement d’une drôlerie achevée, cette héroïne à fleur de slip n’est rien moins qu’une caricature attachante de la midinette lectrice de Cosmopolitan et adepte d’astrologie de quartier. Finira-t-elle par trouver l’amour ? On le lui souhaite en tout cas, même si « l’homme qu’on aime et celui qui peut nous rendre heureuse n’est pas le même », étrange écho au « celui qu’on aime n’est pas nécessairement celui qui parvient à nous affranchir » de Love my life, vision somme toute très sombre de l’épopée amoureuse…


Océane Brunet
( Mis en ligne le 15/04/2005 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Happy mania (vol. 1)
       de Moyoco Anno
  • Love my life
       de Ebine Yamaji
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd