L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 7 août 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

L’empire des sens
Nobuyuki Isshiki   Mari Okazaki   Dernier soupir (vol.1)
Delcourt - Akata 2007 /  7,95 € - 52.07 ffr. / 200 pages
ISBN : 978-2-7560-0545-4
FORMAT : 11,7x18 cm
Imprimer

Les Love hotels sont des lieux de tous les possibles. C’est dans l’un d’entre eux que Hajime Anzai croise Yukari Ishii. Chacun d’eux a pourtant déjà un partenaire nocturne, mais l’irrésistible attraction qui les pousse dans les bras l’un de l’autre est bien trop tentante. Ils plantent ainsi leurs « coups » d’une nuit pour passer douze heures d’une intense volupté…

Cette rencontre improbable entre un homme et une femme qui débouche sur une relation ardente est un postulat de départ pour le moins efficace. Les deux auteurs s’engouffrent dans la brèche pour réaliser des scènes d’un érotisme brûlant, à mille lieues de la technicité de Step up Love Story et de la sordidité de Pink. Ici, le sexe est d’une simplicité désarmante : inutile de connaître le nom de son partenaire pour s’envoyer au septième ciel…
Mais le premier tome ne se résume pas à un simple manga érotique. Cette torride histoire est ainsi doublée d’une intrigue qui mêle sans complexe sexe et mort. Cet amalgame des genres se révèle d’autant plus audacieux qu’Isshiki et Okazaki ne se privent pas de quelques pointes humoristiques savamment distillées. Un suicide inattendu, une immersion dans l’intimité d’une morte qui nous est totalement étrangère en remontant le film de ses derniers jours de vie et le tour est joué : Dernier soupir est une œuvre étrange qui dérange et fascine tout à la fois.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 22/08/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Déclic amoureux
       de Mari Okasaki
  • Pink
       de Kyôko Okazaki
  • Step up love story (vol. 2)
       de Katsu Aki
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd