L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 29 février 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Réaliste  
 

Morte-saison
 Loustal   Jean-Luc Coatalem   Rien de neuf à Fort-Bongo
Casterman 2004 /  9.45 € - 61.9 ffr. / 56 pages
ISBN : 2203366036
FORMAT : 22,6 x 30,3 cm
Imprimer

Quelle pesanteur, quelle asphyxie obstruent la vie de Raoul Cordier… Pas heureux dans la métropole, il avait peut-être imaginé que les couleurs de l’Afrique pourraient peupler son immense solitude. Mais à Fort-Bongo, la moiteur de l’air souligne son existence au ralenti et le vent chaud ne balaie que ses dernières illusions. A la Traficona International, il serait exagéré de dire qu’il est «employé» : Raoul Cordier vient s’asseoir à son bureau chaque jour, lit le journal, et s’en repart aussi dépeuplé de tout qu’il était arrivé. Seuls quelques verres d’alcool fort parviennent à peine à tromper son anorexie vitale. Puis un jour, l’espoir renaît : Raoul se prend d’amour pour Blanche Drussel, la fille de l’inspecteur principal en visite. Elle l’entraîne dans une partie de barque nocturne qui manque de tourner au drame. Ces émotions soudaines réveillent notre homme. Il suffira d’une lettre polie de Blanche pour qu’il se mette à y croire. A-t-il autre chose à quoi s’accrocher ? Mais la donzelle n’est pas aussi naïve qu’il y paraît, et son prénom ne lui va pas si bien. Et si l’amour est aveugle, le besoin d’amour l’est peut-être encore plus. Il n’y aura point de rédemption amoureuse pour le pauvre Raoul Cordier.

Il règne dans Rien de neuf à Fort-Bongo une terrible atmosphère de vide et de silence. Le dessin de Loustal excelle à traduire la chaleur de l’Afrique, le désespoir de Raoul Cordier, la lenteur et les emballements d’une vie entre parenthèses. La grande taille de nombreuses cases évoque ce rythme apathique qui ne quitte pas l’album. Il suffit de voir, sur un tiers de page, Raoul Cordier poser un disque sur un pick-up, pour comprendre l’ampleur de son isolement. Inspiré de deux nouvelles de Jean-Luc Coatalem, dont Loustal dit savourer la plume, Rien de neuf à Fort-Bongo est un récit de l’attente, pessimiste mais pas dénué d’humour. Raoul Cordier attend le déclic qui le fera vivre. «Vous viviez déjà, mais vous l’aviez oublié, fils», lui dit son ami Fletcher. Désolé, il est trop tard…


Anne Bleuzen
( Mis en ligne le 25/01/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Jolie Mer de Chine
       de Loustal , Jean-Luc Coatalem
  • Iles et Elles
       de Loustal
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd