L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 4 mars 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Adaptation  
 

Amours estivales
Stéphane Heuet   A la recherche du temps perdu (vol. 2) - A l'ombre des jeunes filles en fleurs (première partie)
Delcourt 2000 /  12.06 € - 78.99 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-84055-381-3

D'après l'oeuvre de Marcel Proust.
Imprimer

Le premier album de la quête proustienne, intitulé Combray comme de juste, a fait couler beaucoup d'encre en 1998. Pousser de nombreux cris de révolte ou d'acclamations enthousiasmantes également. C'était à qui pourfendrait, à défaut de le pendre haut et court, celui qui avait eu l'audace, pour le dénaturer, de s'attaquer au chef d'oeuvre de la littérature française. Ou encore, et tout au contraire, à qui porterait au pinacle cette entreprise ô combien périlleuse et audacieuse : transposer en images et en un nombre de pages limité les longues descriptions enfiévrées de l'oeuvre de Proust.

Plus simple et plus sobre nous paraît la volonté de rendre compte, loin de toute querelle de clochers, la cohérence du présent ouvrage. Quant à la polémique qu'il est censé alimenter, on se contentera de renvoyer ici dos à dos les tenants de chacune des deux positons antagonistes (mais cela a-t-il seulement un sens de se penser pour ou contre Proust ?) en rappelant les propos d'Anne Garéta lors de la dernière rentrée littéraire : "Proust (...) a écrit un roman éminemment complexe que tant de gens se sont acharnés à réduire à de petites choses comme les charmes du souvenir, de la réminiscence, les petites madeleines, les tisanes et autres baies d'aubépine. Tout ceci au mépris bien souvent d'aspects plus obscurs et plus inquiétants de l'oeuvre : l'analyse de la cruauté, un bouleversement généralisé du principe même de l'identité.(...) Personne aujourd'hui n'oserait avouer dans les milieux éclairés n'avoir pas lu La recherche. Pourtant peu l'ont lue. Le pire est encore de dénaturer Proust en la dévotion de petites madeleines ! Comme s'il avait jamais eu la mièvrerie de trop de ses lecteurs...". Et, tout récemment, ceux de Michel del Castillo dans L'Adieu au siècle : "La radio m'apprend qu'"A la recherche du temps perdu" vient de sortir en bande dessinée, et un enseignant commente la nouvelle en expliquant que beaucoup de jeunes, qui n'auraient jamais lu Proust, le découvrent par ce biais. C'est plus attrayant, dit un élève, plus facile à lire qu'un gros livre. Je ricane, non que l'expérience me choque, mais parce que je déteste l'encouragement à la facilité. Qui a décrété que les jeunes devaient lire Proust" ?

La cohérence du présent ouvrage, donc ? Précisément, elle est là, et bien là, fidèle au rendez-vous. Non pas tant d'ailleurs celui que pourrait lui assigner tout proustien convaincu que n'importe quel amateur (éclairé ou non) de la bande dessinée et qui aspire à se perdre avec volupté dans le jeu délicat entre texte et image. Le graphisme est superbe tout d'abord : un travail particulier est apporté par Stéphane Heuet à la trame des blancs, qui servent de support à la fois à l'évanescence de la fumée, à la condensation des songes ou encore aux éclairages de lumière, directe ou indirecte. Ce n'est sans doute pas un hasard s'il s'est préoccupé de la couleur dans cet album, à la différence du premier volet de la série. Déjà remarqué dans Combray, le travail du dessinateur à partir de documents photographiques ou picturaux est remarquable de précision et de densité. Les traits des personnages principaux brossés selon la typologie de la ligne claire parviennent à demeurer dans un flou relatif, comme si la représentation se refusait à conférer un visage définitif au narrateur et à ses proches. Ultime politesse rendue par le dessinateur-adaptateur, qui s'est adjoint ici les services de Stanislas Brézet pour compléter une approche synoptique de La recherche, l'imagination de chaque lecteur demeure libre d'oublier ou de rejeter le visage imposé par la mise en images. A chacun d'imaginer en définitive son Proust !

Les emprunts à la terminologie proustienne sont estampillés dans chaque album à l'aide de cases de couleur beige indiquant qu'il s'agit là de phrases du romancier, la seule modification - outre les coupes nécessaires pour garder l'esprit BD - étant le passage du style indirect au style direct afin de faciliter le dynamisme du support texte-image. Ainsi voyons-nous l'adolescent Marcel Proust s'intéresser à la gente féminine dans une ambiance de vacances et de bains de mer sur la côte normande. C'est sur un fond de lumière aveuglante et apaisante propre aux stations balnéaires que le jeune homme sent les tourments de l'amour le titiller, en même temps qu'il décrit de manière fine et ironique les us et coutumes d'une certaine bourgeoisie louchant vers l'aristocratie. De la difficulté d'accompagner sa grand-mère à Balbec/Cabourg à la rencontre inopinée, entre autres, avec Mlle de Stermaria, le marquis de Saint-Loup-en-Bray, l'ami (?) Bloch ou le dérangeant baron de Charlus, on retrouve le charme inimitable du Grand-Hôtel, et toutes les luttes de pouvoir qui agitent le microcosme de la société de Belle Epoque. La lecture n'est pas des plus faciles, comme on est en droit de s'y attendre, mais le support visuel permet de négocier des pauses qui pemettent d'en digérer le suc. C'est à un véritable spectacle, littéraire, pictural et graphique, que nous convie Stéphane Heuet. Du grand art !


Frédéric Grolleau
( Mis en ligne le 13/03/2000 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd