L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 18 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Romans classiques  
 

Miroir, mon beau miroir…
Liliana Bodoc   Le Miroir de la liberté
Seuil - Jeunesse - Chapitre 2009 /  9 € - 58.95 ffr. / 93 pages
ISBN : 978-2-02-099828-4
FORMAT : 13cm x 20,5cm

Traduction de Faustina Fiore
Imprimer

Un roman qui nous fait voyager dans le temps et sur trois continents : Afrique, Amérique, Espagne. L’action commence en Afrique à la fin du XVIIIe siècle (vers 1779/1791) : Atima et Imaoma s’aiment, ils sont heureux, ils ont une petite fille qu’ils appellent de leurs deux prénoms, Atima/Imaoma, car ce n’est qu’à douze ans qu’elle choisira son nom.

Mais le malheur va survenir au son des tambours : enlevée toute petite par des marchands d’esclaves, Atima est vendue en Amérique du Sud, elle perd ses prénoms, le souvenir de son enfance, la parole… On l’appelle Silence. Juste avant que les chasseurs d’hommes ne l’emportent, sa mère avait réussi, en les apitoyant un court moment, à les persuader de lui donner un petit miroir en ébène qu’elle porte autour du cou ; objet fragile, seul lien avec son passé.

Esclave, Atima va être mise au service de la fille de la maison de ses riches propriétaires, Raquel. Mais des revers de fortune conduisent les parents de Raquel à vendre Atima… On la suit ainsi dans une plantation, dont, courageuse, elle parvient à s’enfuir. L’histoire est loin d’être finie…

Liliana Bodoc entraîne le lecteur ; ses personnages cherchent désespérément, parfois confusément, à acquérir leur liberté. Mais il existe différentes sortes de privation de liberté, d’enfermement volontaire. On les rencontrera avec d’autres personnages en suivant l’histoire du miroir qui passe de main en main.

Une histoire d’appropriation de soi, de courage et d’indépendance, qu’accompagne le petit miroir cerclé d’ébène, dans lequel on peut se voir. Miroir témoin de l’identité, reflet de celui qui se regarde, miroir porte bonheur non pas parce qu’il apporterait une chance aléatoire, mais parce qu’il aide son propriétaire à découvrir ses propres qualités, son identité profonde, ses dons.

Une histoire forte, originale qui nous vient d’Argentine. Pour les jeunes lecteurs à partir de 10 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 06/01/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd