L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 16 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Temps Présent  
 

Comment écrit-on l’histoire ?
Sophie Coeuré   Vincent Duclert   Les Archives
La Découverte - Repères 2001 /  7.94 € - 52.01 ffr. / 123 pages
ISBN : 2-7071-3569-0
Imprimer

Le passé laisse des traces fort diverses : photographies, peintures, images et parfois même des sons, mais surtout des documents écrits en abondance. Tout ceci constitue des archives, matériau principal de l’historien. Il s’agirait donc a priori d’une question exclusivement technique et professionnelle. Sophie Coeuré et Vincent Duclert, tous deux historiens, en décidant de consacrer un petit livre, fort dense, aux archives, dans l’excellente collection « Repères » des éditions La Découverte, ont fait œuvre méritante et salvatrice. Ce livre réussit le tour de force de combiner l’accessibilité, la rigueur et la précision scientifique ainsi que l’engagement.

Après une présentation parfaitement claire de l’historique des services d’archives en France, de leur fonctionnement et du cadre législatif, les auteurs apportent des éléments tout à fait passionnants sur le métier et la profession des archivistes. La dimension didactique est ainsi parfaitement réussie. L’un des aspects les plus neufs de l’ouvrage réside dans la capacité des auteurs à montrer qu’il existe depuis une dizaine d’années une « question archives », qui ne concerne pas seulement les praticiens des archives que sont les historiens et les archivistes, mais aussi tous les citoyens qui ont le droit, depuis deux siècles d’avoir aux archives un accès réglementé aujourd’hui par la loi de 1979. Les auteurs prennent nettement position pour une révision en profondeur de cette loi et pour l’augmentation des crédits dérisoires attribués aux archives.

Faut-il sourire de constater que les archives nationales ont 50 millions de francs de budget quand l’Opéra-Bastille en a 650 millions ? Les gouvernements Juppé et Jospin ont demandé des expertises à divers juristes et spécialistes des archives. Les rapports rendus concluent à ces deux priorités majeures, juridiques et budgétaires. Le ministre de la culture actuel a enterré peu de temps après son arrivée l’idée d’un nouveau projet de loi. La situation est aujourd’hui bloquée et les archives nationales peinent à remplir leur mission de service public, face à un accroissement du nombre de lecteurs. L’enjeu est ainsi devenu civique et politique à l’heure où certains sujets – l’Occupation, l’aryanisation des biens juifs, la guerre d’Algérie - ne cessent d’intervenir dans le débat public. Un ouvrage tel que celui-ci contribue assurément à dépassionner la question et à doter tous les usagers des archives d’un excellent outil de travail et de réflexion.


Sébastien Laurent
( Mis en ligne le 17/10/2001 )
Imprimer

Ailleurs sur le web :
  • Visitez le site des Archives nationales
  • Visitez le site des Archives de France
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd