L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 12 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  People / Spectacles  
 

Tout le jazz est là
Philippe Carles   André Clergeat   Jean-Louis Comolli    Collectif   Le Nouveau Dictionnaire du jazz
Robert Laffont - Bouquins 2011 /  32 € - 209.6 ffr. / 1457 pages
ISBN : 978-2-221-11592-3
FORMAT : 13,5cm x 20cm
Imprimer

Ce dictionnaire de jazz n'est pas "nouveau". Il s'agit d'une nouvelle édition, mise à jour et augmentée, du premier Dictionnaire du jazz paru il y a plus de vingt ans.

Créé en 1988 sous la direction de Philippe Carles, André Clergeat et Jean-Louis Comolli, avec la participation de 67 auteurs (environ 3 200 articles), parmi les meilleurs connaisseurs de jazz (journalistes, historiens, musicologues et musiciens), cet ouvrage explore l'histoire et l'actualité du jazz. Il regroupe non seulement les musiciens allant des improvisateurs aux compositeurs mais aussi les orchestres, les producteurs et les labels phonographiques. Mais encore les styles et phases musicales, les lieux, les termes et expressions propres au jazz, les définitions musicologiques et les évolutions de chaque instrument. Il s'agit d'un dictionnaire fort complet sur le genre.

Jean-Louis Comolli, auteur avec Philippe Carles de Free Jazz/Black Power, est cinéaste, auteur de plusieurs films dont les musiques sont de Michel Portal, Martial Solal, Louis Sclavis, André Jaume, Jimmy Giuffre. Philippe Carles, lui, est journaliste, depuis 1964 à Jazz Magazine (rédacteur en chef pendant 40 ans) et producteur à France Musique (1971-2008). Quant à André Clergeat, il est cofondateur du ''Hot Club universitaire'' en 1948, et de l'Académie du jazz en 1954, et producteur d'émissions à Radio France et à la RAI. Nous sommes donc parmi de fins connaisseurs.

Une mine d'articles qui parvient à faire le tour de cette musique fabuleuse, et que l'on peut consulter pour découvrir tel ou tel musicien avec son univers bien particulier. L'ouvrage renvoie aussi à d’autres musiciens proches ou éloignés d’eux, ce qui permet en retour d’explorer et de découvrir, en une toile d’araignée infinie, une galaxie hallucinante d’artistes. Il faut dire que le livre fait plus de 1400 pages !

Ce dictionnaire de jazz a élargi ses entrées, enrichi ses références pour être le plus complet possible. On ne se lasse pas de le feuilleter pour apprendre sur tel ou tel musicien de jazz et découvrir quelques surprises dans les références ou les parcours. L'amateur sera comblé. En plus de cela, ce dictionnaire est nanti de petites biographies et d’une sélection discographique. C'est sur ce dernier point que l'on peut trouver quelques manques ou choses à redire, comme ne pas mentionner l'album You must believe in spring du pianiste Bill Evans. Une affaire de choix sans doute (on ne peut pas satisfaire tout le monde) mais c'est tout de même surprenant. Ce ne sont cependant que des peccadilles face au travail impressionnant des auteurs et de leurs nombreux collaborateurs.

Si l’on cherche la petite bête, et histoire d’améliorer le dictionnaire encore pour une future réédition, on s'étonnera de trouver ici des noms comme ceux de Jimmy Hendrix (même s'il a côtoyé le jazz de près) et de ne pas voir mentionné en regard celui de la chanteuse Norma Winstone, femme du pianiste John Taylor, avec sa très belle voix à la diction parfaite, alors qu'elle est citée à trois reprises dans d'autres entrées. Un oubli qui, espère-t-on, sera réparé. Ce qui confirme la phrase citée au début du livre, de George Bernard Shaw : "Un dictionnaire est comme une montre : indispensable mais jamais à l'heure."

À part cela, nous tenons là un dictionnaire exemplaire (sans doute le meilleur à ce jour) que tout amateur et passionné de jazz se doit d'acquérir. Un dictionnaire qui devrait donc faire "jazzer" !...


Yannick Rolandeau
( Mis en ligne le 16/03/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Free Jazz, Black Power
       de Philippe Carles , Jean-Louis Comolli
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd