L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 17 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

L'amant
Paule du Bouchet   Emportée
Actes Sud 2011 /  15 € - 98.25 ffr. / 110 pages
ISBN : 978-2-7427-9674-8
FORMAT : 11,5cm x 21,8cm
Imprimer

La mère de Paule du Bouchet a été emportée par une passion impérieuse pour un homme qui a surgi dans sa vie de femme mariée, mère de deux jeunes enfants. Commencent alors trente années d’absences, puis de présences en pointillés auprès de ce qui fut sa famille et que seul le père essaye de préserver par amour pour celle qu’il ne parvient pas à détester. Dans ce contexte, hélas ordinaire, l’absence de banalité est dans la personnalité de cette femme, radieuse, raffinée, secrète, déterminée, et dans la personnalité de l'amant... qui n’est autre que René Char.

Paule du Bouchet se souvient, maintenant que les protagonistes de cette histoire ne sont plus, des ravages occasionnés par ce tsunami qui a détruit son enfance. Elle cherche à comprendre, à panser une blessure qui ne cicatrisera jamais. Elle a vécu, malgré la certitude que sa mère l’aimait, l’abandon, la peur, la culpabilité sans doute, la haine, l’impuissance... et l’acceptation ne sera là que par brefs moments. Elle laisse les souvenirs remonter à la surface, sans aucune classification, une odeur, des larmes, un geste, une lettre, une photo, un lieu, une couleur, qui entraînent une réflexion dépourvue de véhémence sur ce souvenir. Juste une tentative d’explication entrecoupée de questions définitivement sans réponses. Pas d’acrimonie non plus ni de rancœur ou méchanceté, il ne s’agit pas d’un règlement de compte, il s’agit d’une ébauche d’apaisement débouchant sur un pardon, sans saccage du souvenir.

L’écriture est élégante, meurtrie, un peu hermétique parfois pour estomper ce qu’on ne peut ni ne veut dire avec clarté. Le découpage du récit, en grands ou petits paragraphes mélangeant les époques, séparés parfois par des extraits de lettres lumineuses de sa mère à une amie, s’accorde bien au vagabondage de ses pensées. On la suit dans cette errance douce-amère avec émotion, la délicatesse du style donnant à penser que la sérénité est atteinte.


Dany Venayre
( Mis en ligne le 13/04/2011 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd