L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 11 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Solitaires…
Ron Rash   Incandescences
Seuil - Points 2016 /  6.70 € - 43.89 ffr. / 197 pages
ISBN : 978-2-7578-5894-3
FORMAT : 10,8 cm × 17,8 cm

Première publication française en avril 2015 (Seuil - Cadre vert)

Isabelle Reinharez (Traducteur)

Imprimer

Un très beau recueil de nouvelles de Ron Rash, poète, romancier, universitaire, qui vit et exerce en Caroline du Sud et a reçu plusieurs prix littéraires américains pour ses ouvrages précédents. En France on a lu de lui, entre autres, Le Monde à l’endroit (2012) et Une terre d’ombre (2014).

Ici, douze nouvelles qui se déroulent dans les Appalaches, à des époques variées, de la guerre de Sécession à nos jours, sans que, somme toute, l’époque ait tellement d’importance, tant ce qui compte est l’impression d’écrasante solitude que ressentent les héros. Dans une société ravagée par la pauvreté, hommes, femmes et enfants sont misérables, démunis et pourtant ne se résignent pas tout à fait, cherchent à survivre. Chacun de ces récits courts est un long roman à soi seul, qui ouvre un univers, dans cette région à la fois pauvre et splendide que sont les Appalaches. La belle écriture de Ron Rash fait sentir ce poids de la nature, tellement important pour la littérature américaine, avec un ton neuf. Le «Sud», ici, est différent de celui auquel on songe souvent, qui pour les lecteurs français est plutôt la Louisiane, ses bayous, etc. Là, c’est l’âpreté des Appalaches, une région considérée traditionnellement comme l'une des plus pauvres des États-Unis et constamment à l’écart des courants neufs.

Douze nouvelles campant des personnages qui restent debout, tandis que les liens sociaux se délitent : Parson le prêteur à gages qui se décide tardivement à porter secours à son frère et sa belle-sœur, héritiers de la ferme familiale et dépouillés par leur fils accro à la méthamphétamine, la «crystal meth» (Le Bout du monde) ; comme sont aussi accros les parents de Jared, enfant solitaire qui trouve une évasion poétique (L’Envol) ; Bobby, l’agriculteur qui travaille dur et dont la femme a décidé de reprendre des études à l’université, creusant le fossé entre eux deux (Étoile filante). Dans Incandescences, la nouvelle qui donne son titre au recueil, Marcie, veuve, la soixantaine bien entamée, se défend à sa façon contre la communauté qui ne l’a pas soutenue après la mort de son mari. Lily, dix-neuf ans (Lincolnites), seule dans la ferme tandis que son mari se bat dans les rangs des Yankees pendant la guerre de Sécession, saura aussi se défendre et défendre son bébé.

Dans ce monde dur, impitoyable, la tendresse existe mais bien cachée, comme dans la terrible nouvelle qui ouvre le volume, Les Temps difficiles, qui se passe durant la grande dépression. Chaque nouvelle est l’histoire d’un personnage qui doit pour assurer sa survie trouver une solution dans un monde hostile ou au mieux indifférent. Chaque choix se justifie en fonction d’une équation personnelle que Ron Rash décrit avec subtilité.

Saluons la belle traduction d’Isabelle Reinharez.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 27/04/2016 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Monde à l'endroit
       de Ron Rash
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd