L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 26 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Matricide
Claire Castillon   Ma grande
Gallimard - Folio 2020 /  6,90 € - 45.2 ffr. / 176 pages
ISBN : 978-2-07-288864-9
FORMAT : 11,0 cm × 18,0 cm

Première publication en avril 2018 (Gallimard - Blanche)
Imprimer

. Ça aurait pu être un mariage d'amour... ça l'a même été pendant quelques heures, le temps de la rencontre et d'une étreinte, puis ce fut une descente aux enfers. Lui, c'est un gars simple, aux plaisirs simples : l'écriture, la poésie, les copains, la natation. Il rêve d'une vie simple, un foyer, des enfants, "Home Sweet Home" avec une gentille petite épouse. Elle, ce fut un coup de foudre, la pin-up aux tenues gentiment provocantes, des goûts un peu plus ordinaires, et quelques complexes peut-être, ainsi qu'une jalousie bientôt dévorante, hors norme.

Certes, il y eut maison, enfant, copains... mais dans la douleur, la folie même, avec une tension qui vire à la folie, mais une folie contenue dans les frontières de l'intimité familiale. Est-elle simplement une perverse-narcissique, à moins qu'elle ne soit une amoureuse un peu folle, ou une manipulatrice confrontée à ses névroses ? Le fait est que leur mariage devient un calvaire pour lui, obligé de se plier à toutes les lubies de cette femme... jusqu'à décider de la tuer. Le roman commence là : l'homme écrit un long texte libérateur au cadavre de cette femme qu'il haïssait sans pouvoir la fuir, une femme que, même morte, il a du mal à quitter...

Ce roman de Claire Castillon, est, comme les précédents, court, incisif, clinique même, perturbant et réussi. Le portrait d'un homme dévoré par la vie de couple, auprès d'une femme qui, vu uniquement à travers ses yeux, semble une redoutable manipulatrice et une amoureuse névrotique. Dans ce qui ressemble à un long témoignage et une mise en scène de l'aliénation conjugale, Claire Castillon retrouve cette plume aiguisée qui la caractérise avec talent : le mari s'enfonce, se méprise, mais se trouve toujours autant d'excuses pour tenir, développant de pauvres stratégies pour évacuer sa haine et sa colère, face à une épouse psychotique. La famille, les amis, l'enfant même, tout le monde plie devant cette femme dont on ne perçoit que la silhouette, le charisme extérieur et la folie intime... la souffrance aussi, car dans l'affaire, ce sont deux souffrances qui se font face, incommunicables et dévastatrices.

Comme d'habitude avec Claire Castillon, on est d'abord impressionné par la forme, la maîtrise des ambiances et des atmosphères, le sens de la formule et cette capacité à ne jamais charger le trait... Tout est juste dans le portrait des pathologies conjugales. Puis on perçoit, au-delà du texte à charge, la complexité des émotions, le caractère labyrinthique des sentiments, et finalement l'immense ambigüité de la situation.

Un roman vif, dense, éprouvant et en même temps fascinant comme une étreinte.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 31/01/2020 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd