L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 27 septembre 2021
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

L'or de la vie
Maxence Fermine   L’Apiculteur
Le Livre de Poche 2002 /  4.40 € - 28.82 ffr. / 222 pages
ISBN : 2-253-15256-0
Imprimer

Le récit ne commence pas par "Il était une fois..."; et bien qu’il soit dûment localisé - à Anglade en Provence puis en Abyssinie - et daté - entre 1885 et 1895 - il n'en est pas moins un conte. Ni de fées puisque de fées il n’y a point, ni fantastique, mais conte tout de même. Distillée en courtes séquences n’excédant pas trois pages et souvent réduites à quelques lignes, l’histoire est celle d’Aurélien Rochefer, un jeune Provençal qui décide de devenir apiculteur en réponse à des songes récurrents, certain, ainsi, de trouver de l’or. Symbolique autant que réel. Qu’il s’agisse de lumière ou de couleur, de miel, de poussière ou de métal précieux, l’or est partout ; il semble servir d’écrin à toutes les autres couleurs qui chantent dans ce texte : le bleu aigu du ciel, la teinte profonde des lavandes, le blanc de la neige, les bigarrures des aurores et des crépuscules – et le vert si particulier de l’absinthe.

Cette omniprésence aurifère vient sans doute de ce que l’or, dans sa rondeur vocalique et par-delà toutes les valeurs matérielles ou abstraites qu’il peut revêtir, représente l’absolu de la quête. Et la quête le fondement de tout conte. Du conte l’on retrouve dans L’Apiculteur la plupart des attendus : le « signe » apparu dès l’enfance, le jeune héros qui rêve son destin – un destin dont l’accomplissement l’éloigne temporairement de sa communauté, le voyage en terre lointaine assorti d’épreuves et de rencontres, les entreprises réussies balayées à leur zénith par des catastrophes et, à terme, la quête achevée. Avec à la clef des leçons qui peuvent paraître un peu faciles : il faut suivre ses songes, ne pas s’attacher outre mesure aux richesses matérielles, et savoir regarder tout auprès de soi pour trouver « l’or de la vie ».

Mais le petit miracle de ce texte à la fois ancré dans le réel le plus concret (l’on y apprend maintes choses sur l’apiculture, les ruches s’y construisent à l’huile de coude additionnée d’argent comptant) et nimbé d’une aura mythique – l’Abyssinie est un peu l’Avalon d’Aurélien – est que l’on plonge dans le récit sans avoir jamais l’impression de se heurter à de pesants lieux communs. Aurélien, tout auréolé de son statut d’élu/exclu propre au héros, pousse jusqu’aux confins des rêveries édéniques, rencontre un peintre et un marchand derrière qui on reconnaît Van Gogh et Rimbaud – figures ô combien mythifiées – … et prend les lecteurs par le bout de ces rêves qui souvent dorment en eux à leur insu.

Evénements, personnages, mots et images, au fil des pages, se posent en nous comme autant de rayons de soleil en hiver. Ce petit livre sans prétention formelle se lit vite, en toute légèreté et laisse au coeur, une fois lu, une douceur paisible.


Isabelle Roche
( Mis en ligne le 30/10/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd