L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 29 février 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Féminisme médiéval
Clara Dupont-Monod   La Passion selon Juette
Le Livre de Poche 2009 /  6 € - 39.3 ffr. / 175 pages
ISBN : 978-2-253-12561-7
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm

Première publication en août 2007 (Grasset).
Imprimer

Roman sur une mystique, Juette l’insoumise, femme belge qui, après un mariage forcé accompagné de grossesses douloureuses et stériles, rejoint les ordres, d’abord celui des veuves, puis les recluses après un passage en léproserie…

Clara Dupont-Monod ressuscite la béate dans un récit où deux «je» s’entremêlent : celui de Juette, paysanne mal mariée, mal aimée, comme une femme peut l’être à l’époque : bout de viande à dot, machine à enfanter… et se taire. Or Juette a sa part de rêve, les lectures, la compagnie de Hugues, second narrateur, prêtre sensible à sa poésie, et que Juette aime en retour pour les mondes qu’il lui ouvre, ses histoires. Entre cette évasion de l’âme et la dureté de son existence, Juette attend patiemment la sortie de la dernière : «Alors, ce qui me donne envie de hurler, ce n’est pas la douleur ni l’humiliation, mais le souvenir de mes histoires. Je les sens cavaler dans ma gorge pour jaillir de ma bouche. On peut donc vomir un rêve comme un simple plat de viande.»

L’ennemi c’est l’homme, être de pouvoir et, derrière lui, l’Eglise, mâle institution que l’autorité croissante de la quasi sainte commence à inquiéter. Juette dérange dans son dialogue avec les anges, visitée par la Vierge, imperméable aux attaques du malin… La Béguine pourrait lever sa propre croisade. Hugues finit par ne plus pouvoir la suivre… «Juette l’ignore mais elle me montre l’essentiel de la religion : cette part d’enfance qu’il faut porter en soi pour se montrer confiant et s’en remettre à une puissance supérieure.»

Mais n’est-ce pas là qu’un prétexte à écriture, un rapt à l’histoire pour façonner un semblant de roman ? La Passion selon Juette est un récit étrange, sorte d’hagiographie littéraire à la première personne, exemplum féministe rapidement brossé. On n’en comprend pas trop l’intérêt. Car qui s’intéresse à la mystique belge voudra sans doute plutôt se plonger dans une thèse ou quelque travail universitaire.


Bruno Portesi
( Mis en ligne le 01/04/2009 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd