L'actualité du livre Dimanche 14 avril 2024
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Essais & documents  
 

Jospin, le retour (en librairie)
Lionel Jospin   Le Temps de répondre
Le Livre de Poche 2002 /  5.50 € - 36.03 ffr. / 284 pages
ISBN : 2-253-15391-5

Entretiens avec Alain Duhamel
Imprimer

Voilà un ouvrage qui aurait du incontestablement faire partie de ceux que l’on retrouve traditionnellement, quelques mois ou années après leur parution, soldés à vil prix dans les cartons des bouquinistes, parce que hors de saison ou démodés ! Au côté des mémoires et essais, jaunis par le temps, des Pompidou, Giscard, Jobert ou Mitterrand…

Et pourtant, voici de nouveau en librairie ce Temps de Répondre, livre-entretiens mené de concert entre le journaliste Alain Duhamel et Lionel Jospin, alors Premier ministre et candidat à l’élection présidentielle, quelques semaines avant une échéance qui lui serait fatale.

L’occasion alors pour Lionel Jospin de revenir sur l’ensemble de sa carrière d’homme public ; l’occasion surtout pour lui de dévoiler ses convictions. L’ouvrage, écrit au présent, s’articule autour de trois temps distincts : l’itinéraire politique, l’expérience de gouvernement, avant les réflexions et les projets.

Derrière la richesse d’un parcours administratif, universitaire puis politique, débuté à l’orée des années 1960, qui l’a conduit successivement, au gré des années et des affectations, de l’ENA au Quai d’Orsay, d’un IUT de banlieue à l’état-major du Parti socialiste naissant, de la tête d’un PS parvenu au pouvoir aux lambris dorés du ministère de l’Education nationale, perce un Lionel Jospin soucieux de faire partager ses premières hésitations, fruit d’un Trotskisme qu’il conçoit plus comme une éthique qu’un véritable militantisme, ses convictions d’homme mûr, résolument socialistes, enfin sa méthode, rigueur et honnêteté intellectuelles mêlées, développées tout au long de sa carrière.

Autant d’années et d’expériences nécessaires à la grande confrontation avec le pouvoir, gagné à la suite de la dissolution de 1997, et conservé finalement pour cinq ans, malgré des accrocs répétés. C’était ici l’occasion pour Lionel Jospin de revenir sur les grandes réalisations de son gouvernement, conçu avant tout comme une équipe, un gouvernement de « gauche plurielle », formule qui répondait, selon Lionel Jospin, aux nouvelles aspirations d’une bonne partie des Français. Parmi les différentes mesures qui font la fierté du Premier ministre, on retiendra surtout son combat contre le chômage, au travers des emblématiques 35 Heures et emplois-jeunes, la solidarité envers les plus démunis ou encore la modernisation de la vie publique, par le biais du quinquennat, de la parité, de l’indépendance de la Justice ou encore par la clarification du statut corse. Un regret peut-être de la part de l’hôte de Matignon : avoir trop longtemps cru absolus corollaires baisse du chômage et diminution des crimes, délits et incivilités. On sait ce qui lui en coûta…

Poursuivre cette politique au service de la France et des Français, en dehors d’un modèle cohabitationniste jugé néfaste par le Premier ministre, tel était le sens de la candidature de Lionel Jospin à l’élection présidentielle. Les propositions qui suivent sont précises, parfois techniques, mais toujours, selon Lionel Jospin, au service des valeurs fondatrices de la République : responsabilité, liberté, solidarité et souci de l’intérêt général.

On connaît la suite : cataclysme du premier tour, disparition théâtrale de l’intéressé, sursaut citoyen, « Chambre introuvable », Parti socialiste en décomposition… On ne manquera cependant pas de s’interroger sur le sens de la parution renouvelée d’un ouvrage déjà sanctionné, à sa sortie, par des ventes médiocres et dont l’auteur et les propositions, qui plus est, ont été sanctionnées par le plus terrible des verdicts : celui des urnes.


Alexis Vialle
( Mis en ligne le 31/10/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd