L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 15 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Beau rideau
Pierre Wazem   Frederik Peeters   Koma (tome 6) - Au commencement
Les Humanoïdes associés 2008 /  10  € - 65.5 ffr. / 48 pages
ISBN : 978 2 7316
FORMAT : 22,5 x 29,7 cm
Imprimer

Suite et fin d’une des séries les plus attachantes de ces dernières années. Avec ce dernier tome de Koma, Pierre Wazem et Frederik Peeters entraînent leur petite héroïne jusqu’au bout d’une fantastique aventure riche en rebondissements et en surprises, au bout de la maladie incurable et des machineries souterraines. Le récit, comme incroyablement, retombe sur ses pattes, faisant littéralement intervenir un deus ex machina en la personne d’Addidas elle-même. Comment terminer une série qui, par ci par là et après un début fabuleux, semblait il est vrai chercher son chemin ? Les quelques doutes qui survenaient à la lecture des tomes précédents (l’improvisation comme fil narratif dangereux et épuisant, cauchemar de plusieurs bandes dessinées récentes) sont ici finalement balayés. La petite fille devient aujourd’hui seule responsable des aléas de la série qui porte son nom… quoi de plus logique ? Tout devient ainsi possible et les éléments les plus fantastiques ou incongrus passent avec la légèreté de la fantaisie. C’est un final à la fois spectaculaire et inspiré, élaborant une poésie de la narration, une parabole du métier de créateur, d’un monde à (ré)inventer, avec ses erreurs et ses fulgurances.

Les auteurs voient aujourd’hui plus grand que leur univers de départ, et c’est sans doute la force de cette série qui n’a pas cessé de se réinventer, de se recomposer. On est ainsi passé d’une bande dessinée jeunesse à quelque chose de plus imprécis, de plus large, brassant fantastique, horreur, science fiction, chronique kafkaïenne et comédie d’aventures. Les ambiances se succèdent, les scènes élégantes défilent et les grands moments sont nombreux : on retiendra longtemps ce premier tome posant un univers charbonneux de cheminées et de fumée, puis ces gros monstres qui errent dans les souterrains, et enfin cet hôtel impossible –entre Shining et Psychose - aux couloirs infinis et aux mutations constantes.

Avec assurance et crédibilité, le petit monde de Koma s’est donc ouvert vers des ailleurs narratifs et graphiques enthousiasmants, renouvellant ainsi le récit sans le trahir, l’emportant progressivement vers quelque chose de plus fort. C’est toute la grâce des petits mondes imaginés par Wazem – il n’y a qu’à voir le récent La Fin du monde - mélange d’influences cinématographiques, de paraboles oniriques et de fantaisie pure. Le dessin de Peeters, armé d’un trait qui n’a peur de rien, achève de donner à la série une force indiscutable. D’ores et déjà un classique du genre !


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 11/11/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Koma (tome 5)
       de Pierre Wazem , Frederik Peeters
  • Koma (tome 1)
       de Pierre Wazem , Frederik Peeters
  • La Fin du monde
       de Pierre Wazem , Tom Tirabosco
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd