L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 13 août 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Les maux de la fin
Lewis Trondheim   Ralph Azham (tome 7) - Une fin à toute chose
Dupuis 2014 /  12 € - 78.6 ffr. / 52 pages
ISBN : 978-2-800-16277-5
FORMAT : 21x29 cm

Couleurs: Brigitte Findakly
Imprimer

Il est loin, le village de Ralph Azham… aussi loin que son ancienne
existence. Paria, devenu un héros, reconnu (pas par tout le monde) comme
l’élu, Ralph Azham est censé tuer Vom Syrus à l’aide de ses pouvoirs et en
réunissant, pour cette tâche, et tant bien que mal une série d’objets
magiques. Car l’ennemi est coriace, quasi invincible. Et pour le combattre,
Azham doit s’allier à un autre dur bien coriace, le roi, en fait un
métamorphe immortel, Malek. La peste ou le choléra en somme, et même si
Azham lui-même est devenu un garçon bien plus cynique et pragmatique qu’il
n’était, il lui faut encore trouver le moyen d’affaiblir vom Syrus. Une
baguette magique peut être ? mais les magiciens ne sont généralement pas
prêteurs. Ah, tiens, il lui manquait une carrière de voleur et des ennemis,
à Ralph !

Ultime épisode des aventures de Ralph Azham… une série qui s’achève, c’est à
la fois un peu triste et en même temps, un vrai soulagement (cf.
Donjon). Et là, la fin a justifié les moyens : on termine sur une
apothéose tranquille, l’achèvement d’un duel haut en couleurs où les ennemis
ne sont pas forcément ceux que l’on croyait, mais quand même un peu. Lewis
Trondheim met un terme aux errances de Ralph Azham et de ses amis, après un
détour par une communauté de mages pas commodes, avant le face à face –
enfin – avec le vrai grand méchant de la série, d’autant plus inquiétant
qu’il est à la fois impitoyable, moche et taiseux. Alors oui, on se
demandait comment ce brave zozo d’Azham allait se débrouiller pour gagner,
ou encore si son couple survivrait à cette histoire et même quel âge aurait
Yassou à la fin de la série. Toutes les réponses sont là, le charme a bien
fonctionné et une fois de plus, Trondheim a su entraîner ses lecteurs dans
une série de fantasy à l’intrigue certes classique (la quête des objets
sacrés pour détruire le mal) mais avec un héros bien peu conventionnel (les
réflexions audiardesques de Azham valent le détour). Le graphisme, le
travail des couleurs s’inscrivent dans un style désormais connu et apprécié:
une valeur sûre.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 04/12/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Ralph Azham (tome 6)
       de Lewis Trondheim
  • Ralph Azham (tome 5)
       de Lewis Trondheim
  • Ralph Azham (tome 4)
       de Lewis Trondheim
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd