L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 16 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Aventure  
 

Spirou au Congo
 Yann   Olivier Schwartz   La femme léopard - Le Spirou de… (tome 7)
Dupuis 2014 /  14.50 € - 94.98 ffr. / 64 pages
ISBN : 978-2-8001-5742-9
FORMAT : 31,6x23,4 cm
Imprimer

Suite au succès du Groom Vert-de-Gris, leur première aventure de Spirou, Yann et Schwartz ont gagné le droit de remettre le couvert, pour le premier diptyque de cette collection parallèle.
L’action se situe cette fois en 1946. Bruxelles souffre encore du rationnement et les relations humaines portent le poids de l’occupation. Spirou noie dans l’alcool la disparition d’une amie juive, et les différents services d’espionnage cherchent à reconstruire un nouveau monde diplomatique. C’est ce dernier point qui va permettre aux auteurs de laisser derrière eux le spectre de la guerre et de lancer leur histoire vers un nouveau chantier : celui du Congo belge.
Par rapport au précédent opus, cette sombre histoire de fétiches africains et de femme léopard évoque moins Jijé et les origines de Spirou, et beaucoup plus sa réinvention après-guerre. On se souvient que Franquin avait plusieurs fois emmené le petit Groom en Afrique. Nous n’avions encore jamais eu droit à Spirou au Congo, mais d’autres aventures (L’Héritage, La Corne du Rhinocéros, Le Gorille a bonne mine, pour ne citer que les premiers) avaient bien mis en scène le Sud de la Méditerranée. Franquin n’avait pas toujours su y éviter une forme d’européocentrisme naïf, comme dans Spirou et les Pygmées ou les indigènes les plus noirs sont ceux qui ne se lavent pas. Mais la série s’est enrichie très rapidement d’un humanisme authentique et elle a su remettre en question ces clichés, sous la plume de Franquin lui-même, de Fournier, de Chaland ou de Tome et Janry.

Renvoyer aujourd’hui Spirou devant la question coloniale de 1946, c’est donc pouvoir interroger une bonne partie de sa modernité. Que peut-on garder du frisson de l’exotisme et du pouvoir missionnaire de Spirou, sans le racisme sous-jacent qui l’accompagne ?
Yann et Schwartz intègre aussi dans leur histoire le Saint-Germain-des-Prés des existentialistes, Sartre et Beauvoir en tête. Au Bruxelles ancien du Groom Vert-de-Gris, ils substituent un monde à la recherche de la modernité ; et après les références multiples à Spirou et Tintin, qui risquaient de tourner en rond sur trois albums, ils puisent également dans les romans de Boris Vian (le Plancton) et dans les dessins animés de Betty Boop (Minnie the Moocher). L’héroïne elle-même (la femme léopard, qui n’est pas loin de remiser Spirou au second rôle) a tout d’une Catwoman africaine, chatte de gouttière dans son costume moulant.

Au final, l’album est dense, enthousiasmant à la première lecture et toujours riche à la deuxième. Loin d’un service minimum, Schwartz s’offre dans chaque vignette comme si c’était la dernière, ajoutant à un dessin rond et dynamique des atmosphères inquiétantes. Tillieux, Wazem, Chaland ne sont jamais loin. Les couleurs de Laurence Croix ont leur part dans cette ambiance de polar à la Charleroi.
On rêve d’une série complète qui revisiterait ainsi toute l’époque de Franquin, en racontant épisode historique après épisode historique l’actualité que lui-même ne pouvait pas traiter. La guerre froide, Cuba, le Vietnam ou la décolonisation pourraient sortir de leurs sous-entendus et devenir de véritables thèmes porteurs. Aussi longtemps que Yann et Schwartz poursuivront dans cette voie, leurs albums mériteront le détour.


Clément Lemoine
( Mis en ligne le 05/05/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Groom vert-de-gris
       de Yann , Olivier Schwartz
  • Panique en Atlantique
       de Lewis Trondheim , Fabrice Parme
  • La véritable histoire de Spirou (tome 1)
       de Christelle et Bertrand Pissavy-Ivernault
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd