L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 25 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Poches  
 
Dossier Jean MOULIN
La Résistance sacrifiée.
Jean Moulin
Vies et morts de Jean Moulin
Colonel Passy
Nous étions faits pour être libres
Jean Moulin
L'Affaire Jean Moulin - Trahison ou complot ?

Jean Moulin, une histoire
Pierre Péan   Vies et morts de Jean Moulin - Eléments d'une biographie
Hachette - Pluriel 2013 /  12 € - 78.6 ffr. / 715 pages
ISBN :  978-2-8185-0356-0
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Première publication en novembre 1998 (Fayard)
Imprimer

Plutôt qu'une biographie de Moulin, le livre de Pierre Péan se présente comme une série d'itinéraires collectifs commençant le 6 février 1934. Il y a ce jour-là dans les rues de Paris parmi les troupes ligueuses venues mettre à bas le régime républicain, Pierre de Bénouville noyé dans la masse d'Action Française. Pierre Cot, membre du gouvernement Daladier et son chef de cabinet Jean Moulin, sont retranchés dans l'Assemblée nationale. Péan suit tout au long du livre chacun de ces hommes jusqu'à leur mort, montrant avec talent à quelles occasions ils se croisent et s'entrecroisent. La façon de construire le récit, plus qu'un livre d'histoire, n'est pas sans rappeler Le Denier du rêve où Marguerite Yourcenar entraînait le lecteur dans la Rome fasciste.

L'auteur a acquis une partie de sa réputation d'enquêteur en trouvant des documents ignorés de tous et en suivant des pistes parfois iconoclastes. Ce livre ne fait pas exception. A la suite de Thierry Wolton, il montre l'emprise de la pénétration communiste, par le biais du Komintern, dans une partie de la gauche française, en particulier chez les pacifistes. Encore prend-il soin de rappeler que certains de ces kominterniens étaient des antistaliniens, en rupture de fidélité communiste et que la cause première de leur engagement était l'antifascisme. Péan nous apprend ainsi que Moulin travaillait clandestinement au ministère de l'Air au temps de la guerre d'Espagne, avec certains membres de l'entourage de Pierre Cot pour acheminer de l'aide aux Républicains.

Mais les "vies" de Moulin ne sont pas seulement celles d'engagements politiques clandestins. Ce sont aussi celles d'un homme qui, derrière une carrière modèle dans l'administration préfectorale, cache une vie sentimentale compliquée et agitée qui croise parfois celle de la vie publique. Pierre Péan restitue ainsi une dimension pleinement humaine à un personnage statufié par la résistance et le gaullisme. A Chartres, la résistance de Moulin aux autorités allemandes est un acte qui provoquera l'admiration de l'homme du 18 juin. Un peu plus d'un an plus tard, préparant son départ pour l'Angleterre, il rompra avec Cot et son équipe. Les itinéraires collectifs se rejoignent à la mi-décembre 1942 lorsque Bénouville rejoint Frénay et Combat, prélude au face-à-face entre Moulin et Bénouville. Du 6 février 1934 au 21 juin 1943, la boucle est bouclée, l'arrestation de Moulin grâce à Hardy marquant pour Péan la victoire d'une ligne politique qui combattait place de la Concorde en 1934 contre le régime républicain.

En dépit d'un style parfois allusif et d'une façon de référencer les documents d'archives trop discrète, le livre prend à certains moments l'allure d'un réquisitoire, sans en avoir la forme. Pierre (de) Bénouville et René Hardy ne sortent pas totalement blanchis de l'examen approfondi de leurs "liaisons dangereuses" avec les Allemands. La proximité politique de Bénouville avec les milieux vichyssois les plus anticommunistes, ses liens avec un agent de l'Abwehr, la lutte extrêmement violente entre Combat et Moulin ne rendent pas totalement absurde la possibilité de voir dans Caluire une occasion de faire tomber le représentant du général de Gaulle. L'auteur apporte également des éléments sur les suites de son arrestation. Ses conditions d'internement, les "interrogatoires" subis, sa mort pendant son transfert en Allemagne étaient totalement inconnus.

Ce livre renouvellera-t-il l'histoire de la résistance ? Tel n'est pas son ambition : plus que Combat et Frénay, dont l'hostilité à Moulin était connue (notamment par l'immense travail de Daniel Cordier qui fut son secrétaire), ce sont quelques individus qui sont mis en cause dans la mort de Moulin. Mais au-delà de sa vie, ce livre servira à la compréhension de la vie clandestine. Il permet de mieux cerner les conditions terribles qu'elle imposait au quotidien, pour certains celles du double voire du triple jeu qui entraînaient parfois des conséquences criminelles. ''Éléments d'une biographie'', annonce l'auteur avec prudence. D'autres livres suivront en effet, mais une part d'ombre subsistera peut-être toujours...


Sébastien Laurent
( Mis en ligne le 11/06/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Vies et morts de Jean Moulin : entretien avec Pierre Péan.
  • Jean Moulin
       de Jean-Pierre Azéma
  • Jean Moulin
       de Daniel Cordier
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd