L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 16 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

Un livre ambivalent
Henri de Wailly   Syrie 1941, La guerre occultée - Vichystes contre gaullistes
Perrin 2006 /  24.80 € - 162.44 ffr. / 504 pages
ISBN : 2-262-02114-7
FORMAT : 15,5cm x 24,0cm

L’auteur du compte rendu : Rémi Luglia, professeur agrégé d’Histoire et interrogateur en deuxième année dans une classe préparatoire commerciale, est doctorant à Sciences-Po Paris où il mène une recherche sur l’histoire de la protection de la nature en France de 1854 à nos jours à travers le mouvement associatif.
Imprimer

Le livre d’Henri de Wailly porte sur un sujet rare. Les combats de Syrie en 1941 sont en effet un épisode peu traité de la Seconde guerre mondiale. Il est donc particulièrement intéressant d’en découvrir ici les faits ainsi que les tenants et aboutissants. A cet égard, l’auteur remplit parfaitement son contrat et l’ouvrage tient toutes ses promesses. La précisions des informations est remarquable ; l’arsenal critique bien développé ; les références bibliographiques bien choisies. Les faits sont établis par le croisement des sources et des points de vue. En cas de désaccord, quand celui-ci ne peut être tranché par des données incontestables, il est clairement signalé. Cette collecte et ce rassemblement de faits constituent un véritable travail d’historien.

Par ce biais, Henri de Wailly éclaire effectivement de manière remarquable et détaillée un épisode assez symptomatique mais peu connu de ce conflit, particulièrement dans ce qu’il a de fratricide. Il répond en cela parfaitement aux attendus issus de son sous-titre «la guerre occultée» ; au sens de cachée, de non connue. On éprouve un réel intérêt à suivre l’inexorable - l’histoire est déjà écrite - mais paradoxalement évitable montée des tensions entre le mandat et les Alliés. En effet, loin de s’en tenir uniquement aux événements militaires, bien décrits mais finalement peu porteurs de sens en soi, Henri de Wailly fait remonter ses analyses jusqu’au tout début de la guerre, et même fréquemment avant jusqu’aux origines du mandat et à son histoire. Cela permet de remettre en perspective des stratégies, des acteurs et des itinéraires. Par exemple, on est étonné d’apprendre combien l’armée du Levant a été à deux doigts de se joindre aux Alliés après la débâcle de 1940. Or, c’est celle-là même qui résistera farouchement et pendant plusieurs semaines à l’offensive de ses mêmes Alliés en 1941.

Mais, d’un autre côté, cet ouvrage est doublement dérangeant. Il dérange en effet une vision par trop uniformément glorieuse de la France Libre et de son action, particulièrement en ce qui concerne cette guerre fratricide. A cet égard, il s’avère donc stimulant et participe au débat d’idées de manière intéressante. Il dérange aussi par l’impression qui se dégage parfois d’un certain parti pris voire d’un presque manichéisme. Que l’auteur estime que l’action du général de Gaulle et de la France Libre n’ait pas toujours été efficace, pourquoi pas ? Mais trop souvent on a le sentiment que l’anti-gaullisme est par trop excessif, par trop virulent.

Si l’auteur met bien en lumière les contradictions et surtout les conséquences concrètes des postures et prises de position idéologiques du général de Gaulle («je suis la seule France légitime et Vichy est un ennemi» pourrait-on résumer ; «il faut faire la reconquête de la Syrie comme on a raté celle de Dakar»), il apparaît à notre sens à la limite de la complaisance envers l’action et le positionnement du maréchal Pétain et de Darlan. Certes, l’histoire est «écrite» et l’on sait qui a gagné. On a naturellement tendance à réinterpréter les faits dans ce sens là mais les points de vue semblent ici déséquilibrés. C’est bien le choix de Darlan et du maréchal Pétain de s’engager, plus ou moins nettement, dans une politique de collaboration qui incitera les Anglais à se préoccuper du Levant français. Attention, il n’est nullement question de parler ici de révisionnisme. C’est bien un point de vue d’historien qui s’exprime, mais peut-être de manière un peu trop vive.

Pour finir, l’auteur met en avant l’idée que les événements du Levant ont été «occultés» après la victoire car au final assez peu glorieux, non pas dans les faits d’armes mais dans leurs motivations et réalisations. Les historiens sont généralement très prudents quand aux motifs de telles occultations. Sont-elles volontaires ? Participent-elles de l’application d’une volonté clairement identifiée ? Ne sont-elles le fait que d’un simple désintérêt ? Qui cherche à cacher et quoi ? L’image donnée est sans doute un peu trop sulfureuse par rapport à la réalité du contenu. Ce qui fait l’intérêt de l’ouvrage ne sont pas ces prétendues révélations que l’on trouve si souvent répandues dans des travaux de piètre qualité.

En définitive, Henri de Wailly nous livre incontestablement un ouvrage intéressant quant au fond et férocement stimulant quant aux analyse iconoclastes. Il ne laisse pas indifférent, et c’est déjà une appréciable qualité.


Rémi Luglia
( Mis en ligne le 06/04/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Mensonges de la Seconde Guerre mondiale
       de Philippe Faverjon
  • Larousse de la Seconde Guerre mondiale
       de Claude Quétel , Collectif
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd