L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 3 mars 2021
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Temps Présent  
 

Another Book about the Wall
Bernard Brigouleix   Le Mur de Berlin - Petites et grandes histoires
Editions Alphée – Jean-Paul Bertrand 2009 /  19,90 € - 130.35 ffr. / 263 pages
ISBN : 978-2-7538-0485-2
FORMAT : 14cm x 22cm

L'auteur du compte-rendu : Hugues Marsat est agrégé d'histoire. Enseignant dans le secondaire, il mène parallèlement des recherches sur le protestantisme aux XVIe-XVIIe siècles.
Imprimer

C’est le vingtième anniversaire cet automne de la chute du Mur. Les livres sur ce monument de la honte fleurissent comme au printemps, et parmi leurs auteurs les journalistes ne sont pas en reste. Il en est même un qui en est à son deuxième livre sur le sujet en moins d’une décennie. En effet, Bernard Brigouleix, ancien chef du service étranger de France-Inter à l’époque des évènements avant d’être un temps directeur-général adjoint de Radio France Internationale et longtemps directeur de feu Documents. Revue du dialogue franco-allemand, a déjà publié chez Tallandier en 2001 un 1961-1989 : Berlin les années du Mur. Son Mur de Berlin : petites et grande histoires que publient aujourd’hui les éditions Alphée–Jean-Paul Bertrand est un livre nouveau à défaut d’être innovant.

L’auteur ne prétend d’ailleurs pas l’être mais plutôt faire œuvre de mémoire pour les victimes et pour les générations qui n’auront jamais connu la Guerre froide et son caractère si particulier à Berlin, né du statut international de la ville consécutif à la Seconde Guerre mondiale. A cette génération s’adresse la dédicace du livre et le contenu de ce dernier se veut à la fois pédagogique et commémoratif. Paradoxalement, alors que Bernard Brigouleix donne des explications assez précises sur le statut de Berlin, ville entre les blocs, c’est sur la chute du Mur elle-même qu’il s’avère moins précis, à l’aune de l’incroyable pression populaire qui en est l’origine sans que le régime n’ose bouger faute du soutien soviétique.

En dix chapitres, 260 pages et un cahier central de photographies, encadrés par un avant-propos et une petite bibliographie, l’ancien porte-parole du premier ministre Edouard Balladur dresse l’histoire de Berlin, de 1945, quand tout commence (chapitre I), à «Cette incroyable nuit qui a changé le monde» de 1989. Pour les non-spécialistes et le grand public, l’ouvrage s’avère très intéressant car, en dépit d’une syntaxe parfois un peu difficile, Bernard Brigouleix sait concilier la grande histoire et les petites histoires annoncées dans le titre. Difficile pour le lecteur de ne pas être intrigué par ce bastion occidental au découpage très irrégulier derrière le rideau de fer. D’ailleurs, un plan fait défaut, ce qui n’était pas le cas dans son livre précédent. En vertu des accords de 1945 antérieurs à la Guerre froide, tous pouvaient circuler dans la ville assez facilement avant la fatidique nuit du 13 août 1961. Plus de deux millions d’Allemands de l’Est empruntèrent cette porte d’entrée vers le monde libre, que les communistes est-allemands cherchèrent à condamner en érigeant le mur avec l’accord du grand-frère soviétique.

Après, on ne passe plus aussi facilement et Bernard Brigouleix consacre trois chapitres à ceux qui tentèrent souvent et réussirent parfois de franchir le Mur depuis les premiers jours jusqu’aux tous derniers. En abordant ces évasions sous un angle plutôt méthodologique – les franchissements de la première heure, les tunnels, les voitures… -, sans prétendre à l’exhaustivité, l’auteur n’oublie pas les 511 victimes officielles, parfois sommairement abattues alors mêmes qu’elles étaient arrêtées, ou celles qui finirent en prison pour avoir voulu passer à l’Ouest. Ni les tragédies, ni les cocasseries ne manquent et rendent le livre distrayant et émouvant à lire.


Hugues Marsat
( Mis en ligne le 10/11/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Art/mur de Berlin
       de Jean-Luc Faby
  • Berlin-Ouest : histoire d'une île allemande
       de Jacqueline Hénard
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd