L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 21 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Historiographie  
 

Les historiens français par les textes
Christian Delacroix   François Dosse   Patrick Garcia   Histoire & Historiens en France depuis 1945
Association pour la diffusion de la pensée française 2004 /  20 € - 131 ffr. / 319 pages
ISBN : 2-914935-05-6
FORMAT : 15x25 cm

L’auteur du compte rendu : Philippe Poirrier est maître de conférences d’histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire culturelle de la France au XXe siècle. Son intérêt pour l’historiographie s’est traduit par la publication d’un manuel Aborder l’histoire (Seuil, 2000). Il s’apprête à publier un essai sous le titre Les Enjeux de l’histoire culturelle (Seuil, septembre 2004).
Imprimer

L'Association pour la diffusion de la pensée française (ADPF), placée sous l'égide du ministère des Affaires étrangères, est l'opérateur de ce rayonnement dans le domaine du livre et de l'écrit. Elle est le partenaire privilégié du Réseau culturel français à l'étranger. Sa mission est de promouvoir la langue française et les cultures francophones, de soutenir les activités de coopération internationale culturelle au moyen notamment de l'édition et de la diffusion d'ouvrages. Sa dernière publication est une anthologie consacrée aux historiens français depuis 1945.

Les trois auteurs chargés de mettre en œuvre ce projet éditorial, animateurs de la revue Espace Temps, avaient déjà publié un manuel qui fait référence, sous le titre Les courants historiques en France. XIXe-XXe siècle (Armand Colin, 1999). Cette anthologie est un complément indispensable à cet ouvrage de synthèse. Son originalité est de proposer cinquante-huit textes, qui couvrent la période de 1945 à nos jours. A ce titre, elle comble une véritable lacune. La seule anthologie équivalente disponible, Histories French constructions of the Past, éditée en 1995 par Jacques Revel et Lynn Hunt à New York, n’était disponible qu’en anglais…

Trois moments sont privilégiés : l’affirmation et le triomphe de l’histoire économique et sociale à la française (1945-fin des années 1960), la «nouvelle histoire», puis l’histoire entre doutes et renouvellements (les années 1980-1990). Ces trois parties sont précédées d’introductions d’une vingtaine de pages, respectivement rédigées par Patrick Garcia, François Dosse et Christian Delacroix, qui restituent les conditions intellectuelles et institutionnelles de publications des textes. Ces présentations, particulièrement bien informées, rédigées d’un ton serein et distancié, traduisent le renouveau des perspectives historiographiques au sein de l’école historique française, et combinent réflexions épistémologiques et analyses de l’évolution du métier d’historien. Une bibliographie, classée selon les thématiques abordées, confère à ce volume le statut de véritable outil de travail.

Ces extraits de textes permettent de bien saisir l’évolution du paysage historiographique depuis un demi-siècle. L’histoire économique et sociale à la française peut se lire comme une victoire des positions défendues par les Annales dès les années trente, colorée par une conjoncture intellectuelle dominée par le marxisme. L’histoire politique se maintient cependant en histoire moderne (Roland Mousnier) comme en histoire contemporaine (Pierre Renouvin). La «nouvelle histoire», portée par la troisième génération des Annales, s’ouvre dès les années soixante vers l’histoire des mentalités et l’anthropologie historique. Les deux dernières décennies enregistrent une remise en cause des Annales, une recomposition de l’histoire sociale, une réhabilitation de l’histoire du politique, une légitimation de l’histoire du temps présent, un essor de l’histoire culturelle, et un vif débat sur la «crise de l’histoire» (Gérard Noiriel). L’«émoi patrimonial» (Jean-Pierre Rioux) qui travaille la société française interpelle les historiens et pose à nouveau la question de leur responsabilité sociale. Le pluralisme historiographique, parfaitement restitué dans le choix des textes, s’impose aujourd’hui dans le cadre d’une historiographie française plus ouverte vers l’extérieur, qui dialogue avec la micro-storia italienne ou l’histoire du quotidien allemande.

L’ouvrage mérite de trouver un plus large public que le lectorat habituel des publications de l'Association pour la diffusion de la pensée française. Cette anthologie devrait bien vite trouver sa place au sein des bibliothèques de tous les historiens. Elle rendra d’immenses services, notamment aux étudiants des départements d’histoire, et à ceux qui préparent les concours de recrutement de l’enseignement secondaire. Le lecteur curieux aura aussi grand plaisir à relire ses pages particulièrement suggestives — ou l’historien se fait souvent écrivain — de Lucien Febvre, Fernand Braudel, François Furet, Georges Duby, Pierre Nora, Jacques Le Goff ou encore Alain Corbin.


Philippe Poirrier
( Mis en ligne le 09/04/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le rôle social de l'historien
       de Olivier Dumoulin
  • Mythes et histoire de sciences humaines
       de Laurent Mucchielli
  • Penser avec, penser contre
       de Gérard Noiriel
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd