L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 3 avril 2020
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Questions de société et d'actualité  
 

Voyage dans la Bible Belt
Sébastien Fath   Militants de la Bible aux Etats-Unis - Evangéliques et fondamentalistes du Sud
Autrement - Frontières 2004 /  19 € - 124.45 ffr. / 222 pages
ISBN : 2-7467-0535-4
FORMAT : 15x23 cm
Imprimer

A l’heure où l’électorat sudiste américain joue un rôle de plus en plus prépondérant dans une élection présidentielle (au point de faire du drapeau sudiste un thème de campagne) et au delà, à l’heure où un président – pour pouvoir gagner – doit savoir afficher une profession de foi plus irréprochable que son bilan politique, il est sans doute temps d’aller voir ce qui se passe dans cette Bible Belt, cette «ceinture de la Bible» que constituent quelques Etats du Sud des États-unis (Carolines du Nord et du Sud, Alabama, Mississipi, Géorgie, Louisiane, Texas, Floride, Virginie, Tennessee, Arkansas, Kentucky).

C’est à ce voyage, à la mode (pensez au récent ouvrage de Douglas Kennedy, sur le même thème) que nous convie l’étude de Sébastien Fath, chercheur au CNRS et grand spécialiste du pentecôtisme et de l’évangélisme (on lui doit notamment une biographie du «pape» pentecôtiste Billy Graham, ainsi qu’une étude éclairante sur l’impact des thèmes religieux dans la politique de la Maison blanche).

Le voyage commence à Atlanta, dans une église pentecôtiste destinée aux sans-abri, aux laissés pour compte. Le chercheur se fait alors témoin, analysant à la fois un terreau (social, culturel) et une vision de la société particulière. Car la Bible Belt est tout d’abord un espace régional, doté d’un climat, de caractéristiques géographiques, et surtout d’une population bien particulière, victime de certains préjugés : les «petits blancs» d’une «terre faulknérienne». Certes, sur les 88 millions d’Américains peuplant ces Etats, tous ne sont pas concernés, mais l’auteur rappelle que l’on compte dans ce sud plus de la moitié des évangéliques américains (70 millions en tout) et que 44% des sudistes se définissent comme des pratiquants réguliers… une force électorale indéniable, antiquement démocrate, mais que les Républicains, depuis Nixon, ont su capter et s’approprier, et dont ils ont intégré les valeurs. Est-ce l’Amérique de Bush ? Les fondements de l’hyperpuissance sont-ils religieux ?

Confrontés à l’histoire (voir le poids de la «question noire», depuis la guerre de Sécession jusqu’à la ségrégation informelle) et à une certaine vision de la patrie, les sudistes ont développé une identité propre. Il s’agit donc de saisir les ressorts historiques du protestantisme sudiste (un protestantisme évangélique avec un noyau fondamentaliste), qui s’est imposé à l’anglicanisme établi et encore dominant du XVIIIe siècle, jusqu’à devenir, quasiment, une religion identitaire. La question posée par l’auteur est à la fois simple, mais structurante : quel est le rôle social du protestantisme – en ce qu’il est porteur d’une certaine modernité – dans une population conservatrice comme celle de la Bible Belt ? Quelles hybridations se réalisent alors ?

Car le conservatisme est, ici, déjà une conception du monde autant qu’un rapport au passé : que ce soit vis-à-vis des populations noires (ségrégation et dé-ségrégation), ou encore de débats très symboliques, comme le «procès du singe» (être darwinien ou ne pas être ?), la Bible Belt suppose d’adhérer à une vision du monde pour le moins étroite (bornée ?), manichéenne (l’enfer et le paradis, le diable et le bon dieu, nous et les autres) et largement empreinte de surnaturel («Jésus est la réponse !» est un motif constant). Mais c'est aussi une vision qui sait aussi se renouveler dans ses méthodes de communication (cf. l’avènement de Billy Graham en pasteur-star internationale) comme dans ses discours et surfer sur les médias, pour parvenir au pouvoir (de Jimmy Carter, vrai southern baptist, à Georges W. Bush, texan d’emprunt issu de la côte Est).

Enfin, S. Fath ne fait pas l’économie d’une interrogation sur un mythe du Sud, mythe à géométrie variable et esquisse, dans un chapitre édifiant, une typologie du «militant religieux» sudiste (politique, missionnaire, piétiste, rigoriste, solidariste) et des fondamentalismes. Chapitre édifiant, car il renvoie, implicitement, à d’autres fondamentalismes tout aussi destructeurs, et rappelle le poids croissant des chrétiens «reborn», «born again» tant dans la vie intérieure américaine que dans sa politique extérieure (et notamment, via le sionisme chrétien et ses visions apocalyptiques, dans la politique proche- et moyen-orientale).

Au final, il s’agit là d’une belle étude, bien documentée : sur un ton assez libre, dénué de toute lourdeur académique, et qui participe autant de la conversation érudite que de l’analyse scientifique, S. Fath invite son lecteur à s’interroger, par chapitres thématiques, sur une histoire et une population originales. L’abondance des références – parfois très allusives, ce qui impose aux curieux d’aller «plus loin» (l’ouvrage ressemble par moments à une causerie pour spécialistes) - témoigne d’une volonté de saisir le Sud dans son ensemble culturel. Doté d’une chronologie, d’un lexique et d’une bibliographie générale, l’étude de S. Fath s’avère également un bon outil pour le chercheur. Bref, une lecture agréable, instructive, et qui offre aux lecteurs francophones un point de vue original sur l’Amérique profonde autant que sur une pratique religieuse éloignée du «désenchantement» contemporain.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 14/01/2005 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L'Amérique messianique
       de Alain Frachon , Daniel Vernet
  • L'Amérique dérape
       de Paul Krugman
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd