L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 19 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

En tête à tête avec soi-même
Claire Castillon   Les Bulles
Le Livre de Poche 2012 /  6,10 € - 39.96 ffr. / 162 pages
ISBN : 978-2-253-15979-7
FORMAT : 11cm x 18cm

Première publication en août 2010 (Fayard)
Imprimer

Que l’on appelle ça une île, une bulle ou une planète, on est finalement toujours confronté au même petit sentiment, ponctuel, de solitude absolue, cette impression d’être la seule conscience dans un univers qui s’ordonnerait à cause de, ou plus souvent malgré soi. L’empathie a ses limites (Dieu merci !), limites qu’explore avec subtilité Claire Castillon (On n’empêche pas un petit cœur d’aimer) dans ces Bulles, une grosse trentaine de petits textes écrits à la première personne et autant de personnages.

Chaque nouvelle, de quelques pages, se présente comme un petit monologue, une lettre, une conversation sans vis-à-vis, un témoignage, une souvenir… un instant capté, une bulle donc, comme le suggère ce titre, qui fait référence à de petits autismes sociaux. Car on croise un peu de tout dans cette galerie de portraits qui pétillent : des hommes et femmes seuls, des frères et des sœurs, des fils et des mères, des maris et des amants, des violents, des paumés, des implacables, des candides, des directifs, des soumis, des pervers, des gentils, des déprimés… Une humanité qui se débat pour un peu de bonheur/plaisir/tranquillité. Un «je» qui vous saute à la gorge, avec ses soucis, ses espoirs, ses misères. Et tout cela porté par une écriture fluide, qui entraîne le lecteur : on commence une page, même au hasard, puis on s’engouffre dans la première nouvelle venue, et, quelques heures plus tard, on a terminé à regret ce bel ouvrage.

Les Bulles offre donc un curieux mélange, de légèreté dans le style, avec même quelques allusions littéraires un rien jouissives (du genre «ensemble, c’est crétin») et dans la manière d’aborder certaines questions (parfois austères : l’inceste par exemple) et de densité du texte et des affects : Claire Castillon a l’art de peindre autant que de résumer, en quelques mots, de saisir un sujet et d’explorer un état d’âme, les méandres du sentiment, au fil du dialogue intérieur. Son terrain de chasse, ce sont les petites mesquineries, les sentiments un peu honteux, les doutes que l’on n’assume pas, les reproches à mots couverts, les hontes ou les envies mal placées, l’intime là où ça fait mal. Et la bulle en question, c’est aussi ce que l’on cèle au regard des autres, ce petit remord qui n’appartient qu’à vous, un pur instant de vérité à usage privé.

Et donc une série de nouvelles très réussies, saisissantes, autant de portraits naturalistes, écrits sans cruauté et sans ménagement. Du plaisir coupable ?


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 09/05/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • On n'empêche pas un petit coeur d'aimer
       de Claire Castillon
  • Dessous, c'est l'enfer
       de Claire Castillon
  • Insecte
       de Claire Castillon
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd