L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 4 octobre 2022
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Amérique moyenne
Richard Russo   Mohawk
10/18 - Domaine étranger 2013 /  8,8 € - 57.64 ffr. / 454 pages
ISBN : 978-2-264-05871-3
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Jean Esh (Traducteur)

Première publication française en septembre 2011 (Quai Voltaire)

Imprimer

L’univers de Richard Russo n’est jamais très gai ; il fait souvent penser aux tableaux de Hopper. Ici Mohawk est un lieu terrible, terrible dans sa médiocrité assumée, et l’enfermement résigné de ses habitants. Chacun s’enferme plus ou moins volontairement dans cette minuscule ville, située au nord de l’État de New York, inexorablement condamnée au déclin, après une prospérité liée au tannage des peaux et à l’industrie du cuir. Trois générations sont présentes, et, par des flash-backs, le lecteur circule entre les années 60 et les années 1970, la guerre du Vietnam.

Un point central : le ''diner'' local, le Mohawk grill et son généreux patron Harry Saunders. Des héros (ou contre-héros) : le simple d’esprit qu’Harry protège, Wild Bill, fils de l’ignoble Rory Gaffney et neveu du flic Gaffney ; Mather Grouse qui a mené une vie terne mais conforme à sa conscience avec à ses côté une épouse pénible et une fille trop belle pour la médiocrité ambiante, Anne. Anne, toujours belle, qui a tenté de quitter Mohawk puis y est revenue avec son fils Randall.

Mohawk où vivent le père de celui-ci, Dallas Younger, la mère d’Anne et sa sœur Milly, vieilles dames insupportables dont l’occupation principale est de rendre la vie impossible à leur entourage… Toute une série de personnages qui composent ce petit monde, avec leurs vies minuscules, leurs envies, leurs secrets enfouis - moins profonds qu’ils ne pensent -, leurs désespoirs. Les espérances de richesse autour de la loterie d’Untemeyer, des paris hippiques, vaines espérances toujours déçues. Une ville qui se déglingue doucement, au rythme des saisons, des intempéries, des incendies.

De tout ceci, Richard Russo fait un monde cohérent et d’une tristesse implacable, avec quelques lueurs de générosité, de chaleur, de drôlerie, instants fugaces. Pas plus qu’on ne peut quitter Mohawk, la ville ne peut échapper à son déclin !

S’il n’est publié qu’aujourd’hui en français (bien traduit par Jean Esch), à présent en format poche chez 10/18, Mohawk est le premier roman (paru en 1986) de Richard Russo et est édité en raison du succès des suivants : L’Empire des Whiting, Un homme presque parfait, Quatre saisons à Mohawk, succès qui font de Richard Russo l’un des romanciers américains appréciés du public français.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 14/09/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Déclin de l'empire Whiting
       de Richard Russo
  • Les Sortilèges du Cap cod
       de Richard Russo
  • Le Pont des soupirs
       de Richard Russo
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd