L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 18 février 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Policier & suspense  
 

Pollution à Venise
Donna Leon   La Femme au masque de chair
Seuil - Points policier 2013 /  7,60 € - 49.78 ffr. / 345 pages
ISBN : 978-2-7578-1979-1
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Première publication française en février 2012 (Calmann-Lévy)

William-Olivier Desmond (Traducteur)

Imprimer

Les amateurs de romans policiers et de Venise connaissent bien Donna Leon qui s’est spécialisée dans ce genre : le roman policier vénitien. La Femme au masque de chair est le 18ème tome des enquêtes du commissaire Brunetti, son héros.

Marié à Paola Falier, aristocrate et universitaire, le commissaire Brunetti a l’habitude de résoudre les énigmes en dépit de l’inertie et de l’incompétence de son vaniteux supérieur, le vice-questeur Patta, secondé par quelques policiers qui partagent son point de vue, et la très efficace et mystérieuse signorina Elettra.

Le roman s’ouvre, dans Venise enneigée, sur un dîner mondain organisé par les beaux parents de Brunetti. Le commissaire y tombe sous le charme de la conversation de sa voisine, Franca Marinello, avec qui il échange des points de vue argumentés sur Cicéron et Virgile. Le mari de celle-ci, Maurizio Cataldo, est un homme d’affaires, sans doute douteux, en relations avec Orazio Falier, le beau père de Brunetti. Une soirée mondaine qui aurait pu être banale, n’eût été justement la qualité inattendue de la conversation et la personnalité de son interlocutrice. Franca Marinello, esprit original et cultivé, a un visage figé par les opérations esthétiques qui lui vaut d’être surnommée la «super liftata»…

Or, après cette soirée, Brunetti va être appelé à intervenir sur des meurtres qui semblent liés à un trafic de déchets de tous ordres organisés d’Europe vers la Chine, immense dépotoir. Affaires fructueuses pour certains, et Donna Leon fait entrevoir à ses lecteurs la mainmise de réseaux mafieux sur le Nord de l’Italie. Dans cette enquête, Brunetti va être conduit à retrouver Franca Marinello et son mari.

L’intrigue est plutôt bien menée, le thème de la pollution est certes porteur, mais les amateurs de Donna Leon seront peut-être un peu déçus dans la mesure où elle utilise moins que dans d’autres livres le décor vénitien, et l’entourage de Brunetti - professionnel et privé.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 22/02/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Noblesse Oblige
       de Donna Leon
  • La Petite fille de ses rêves
       de Donna Leon
  • Brunetti passe à table
       de Donna Leon , Roberta Pianaro
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd