L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 26 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2020
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Pompadour de banlieue
Olivier Adam   La Renverse
Flammarion 2016 /  19 € - 124.45 ffr. / 266 pages
ISBN : 978-2-08-137595-6
FORMAT : 13,6 cm × 20,9 cm
Imprimer

Un drame personnel, familial, social et politique dont Olivier Adam déroule les logiques et la structure fractale. Le narrateur, depuis le petit port d'une solitude bretonne, revient 10 ans en arrière, à l'occasion de l'annonce d'un décès : celui de Laborde, ancien ministre, ancien maitre de sa ville de banlieue, ancien amant de sa mère, au coeur, alors, d'un retentissant scandale politique et sexuel.

Accusés de harcèlement et de viols sur deux jeunes femmes socialement naufragées, psychologiquement instables, le maire et son adjointe monopolisent attentions, vindicte et rancoeurs. Le narrateur, alors adolescent, est lui aussi au coeur du tumulte, mais dans son point aveugle, le plus noir, souffrant des on-dits, des non-dits et de la honte, prêt pour l'exil... qui viendra vite.

10 ans plus tard, l'adulte déprimé qu'il est devenu, ayant coupé les ponts avec ses parents et cet enfer pavillonnaire, no-man's-land brodé d'infamie, recompose le récit et enquête, diagnostique mieux qu'à l'époque l'intrigue et les psychés, se bat contre l'oubli et la mémoire, argile menteuse. Les moments saillants dans ce retour vers une Atlantide personnelle concernent surtout les parents, cette mère aux rêves de gloires frustrés, piégée par ses démons, ''Pompadour de banlieue'' ; ce père peu affable, violent, homme moyen des classes moyennes ; le frère négligé, l'amour adolescent avec Lætitia la rebelle...

On pensait lire entre les lignes une critique cinglante de cette France médiane, vulgaire, raciste, lardée d'ennui, superficielle. Le tableau est là mais il semble que la tragédie personnelle l'emporte ici sur le propos social. On lira cela mieux mais ailleurs chez le même auteur. On aimera ici la trajectoire personnelle d'un homme ligoté par son passé et, le ton, le style, la structure portant son odyssée : «je n'étais jamais vraiment présent au présent, tout me paraissait en permanence contaminé par le passé. Mais il m'avait toujours semblé qu'un léger voile séparait ces strates, jusqu'à rendre les choses un peu troubles, étrangement floues, incertaines. Amorties comme par une buée sur une vitre».


Thomas Roman
( Mis en ligne le 26/02/2016 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Lisières
       de Olivier Adam
  • Peine perdue
       de Olivier Adam
  • Le Coeur régulier
       de Olivier Adam
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd