L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 16 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Biographie  
 
Dossier DE GAULLE
La France et son armée
De Gaulle et Giraud
De Gaulle
Une histoire des antigaullismes
Charles de Gaulle
Gouverner selon de Gaulle
De Gaulle et les élites
Devenir de Gaulle. 1939-1943
Yvonne de Gaulle
De Gaulle, les services secrets et l'Algérie
De Gaulle : itinéraires
Le Putsch des généraux
Comment de Gaulle fit échouer le putsch d'Alger
De Gaulle et Roosevelt
De Gaulle
Doctrine politique
Archives du général de Gaulle (1940-1958)
C'était de Gaulle
Aron et De Gaulle
Charles de Gaulle : Mémoires
La postérité de De Gaulle vue par Nicolas Tenzer
De Gaulle et l'Algérie
La Face cachée du gaullisme
De Gaulle, la France à vif
De Gaulle
Stèles à De Gaulle
Dans les bottes du Général
De Gaulle, Histoire, symbole, mythe
Charles de Gaulle / Bibliographie

Dans l'intimité du général de Gaulle
Alain Peyrefitte   C'était de Gaulle - Coffret 3 tomes
Le Livre de Poche 2009 /  27 € - 176.85 ffr. / 3000 pages
FORMAT : 11cm x 18cm

L'auteur du compte-rendu: Olivier Saint-Guilhem est cadre dans le secteur de la formation et enseignant en droit public à Sciences Po et à l'université d'Evry-Val d'Essonne.

Imprimer

"On ne fait rien de grand qu'avec de grands hommes et ceux-ci le sont pour l'avoir voulu". Ces propos, l'auteur du Fil de l'Epée les a lui-même brillamment mis en pratique : la passionnante chronique d'Alain Peyrefitte nous le confirme au fil des pages et tout au long des propos rigoureusement restitués par celui qui fut à la fois son ministre et son confident.

Constance des principes, fermeté d'une ambition mise au service de la France, effort de réflexion et souci de la décision juste et de l'action efficace : l'auteur nous rend familier "l'art de gouverner" du général de Gaulle à travers une grande diversité de sujets et au moment où le Président d'une République enfin rénovée peut conduire les affaires publiques en mettant en œuvre ses idées et ses ambitions pour le pays.

Paru initialement en trois volumes aux éditions de Fallois/Fayard en 1994, 1997 et 2000, l’ensemble est ainsi réuni peu de temps après la disparition d’Alain Peyrefitte survenue en novembre 1999. Ce dernier, normalien, ancien élève de l'ENA, diplomate, avait rejoint l'aventure gaulliste lors de l'avènement de la Cinquième République. Jeune député UNR, il est chargé par le général d'alimenter le débat sur l'avenir des départements algériens en promouvant l'idée éphémère d'un partage de l'Algérie ; il deviendra ensuite ministre de l'Information, porte-parole du Gouvernement jusqu'en 1966, année où il est nommé ministre de la Recherche scientifique et des questions atomiques et spatiales avant de se voir confier le portefeuille de l'Education nationale.

A ces divers titres, Alain Peyrefitte, acteur des conseils des ministres et interlocuteur du général lors de plusieurs centaines d'entretiens en tête-à-tête, s'est fait le devoir de transcrire fidèlement les propos du président, alors immédiatement consignés dans un journal. Il nous les livre après un travail de sélection et de vérification, afin de nous inviter à percer avec lui le "mystère" de Gaulle. Mystère d'une "réflexion en travail, d'une pensée en train de se constituer" ou selon les sujets, d'une pédagogie ferme et efficace à l'égard de son interlocuteur. S'il n'échappe pas à une inévitable admiration devant l'exceptionnelle personnalité du premier Président de la Cinquième République, l'auteur ne tombe jamais dans une contemplation trop naïve et s'efforce d'acquérir puis de conserver une certaine distance critique.

L'ensemble de l'ouvrage est divisé en grands chapitres à la fois thématiques et chronologiques : politique intérieure et problèmes économiques et sociaux, relations internationales, dossiers politiques brûlants, de la guerre d'Algérie à Mai 68 en passant par les questions relatives au fonctionnement des institutions ou à l'essor de la Communauté européenne : on y retrouve avec plaisir l'actualité politique et sociale de cette époque, ainsi que les formules les plus fameuses et les plus savoureuses du général, replacées ici dans leur contexte. Les propos, tenus sur des thèmes et dans des registres les plus divers, font finalement ressortir la permanence des principes et l'étonnante capacité du Général à donner un sens à tout événement.

"On ne gouverne pas avec des mais". Les propos rapportés par Alain Peyrefitte nous éclairent en premier lieu sur l'idée que le Chef de l'Etat se fait des institutions et sur la pratique du pouvoir : en ce qui concerne celle-ci, dénoncée plus tard comme "un exercice solitaire", l'ouvrage d'Alain Peyrefitte nous en donne une image singulière ; certes, ce sont toujours les mêmes grands commis qui semblent finalement entourer le général et les remaniements ministériels sont le plus souvent des chassés-croisés ; si l'équipe est dominée par la personnalité du Général, le livre nous révèle la grande capacité d'écoute de ce dernier, notamment un grand respect de la collégialité du conseil des ministres où les débats semblent très ouverts, la confiance portée par le Président à ses collaborateurs et le respect des compétences techniques qu'il leur reconnaît. On retrouve au fil des pages des aspects déjà bien connus du comportement du général mais mis ici en situation : un équilibre entre une conception très volontariste des affaires publiques, un grand réalisme - qui frôle parfois un certain pessimisme -, et une curiosité qui l'amène à explorer toutes les voies du possible avant de trancher.

"La France est dans une situation exceptionnelle car elle ne dépend de personne". Rendre son rang à la France est le principal souci du général : les sujets évoqués le confirment une nouvelle fois. La France se positionne entre les deux grands blocs et, poursuivant une stratégie de détente, elle acquiert une exceptionnelle présence internationale : les chapitres passent en revue tous les aspects de la politique extérieure de la France entendue au sens le plus large : de la coopération technique et spatiale entre Européens au rejet de la domination anglo-saxonne, de la politique de la France à l'égard des nations du bloc communiste à la politique française vis-à-vis du Québec. Concernant la Belle province, plusieurs chapitres étonnants nous montrent comment de Gaulle, faisant du Québec un de ses "dadas" (l'expression est de Pompidou) envisageait sans complexe l'avenir d'une future "République française du Canada" organisée en confédération avec le Canada anglais et liée à la France par des relations particulières.

"Alors vos étudiants, ils cavalent toujours ?". Ministre de l'Education nationale dans une période particulièrement troublée puisqu'elle s'étend d'avril 1967 à mai 1968, Alain Peyrefitte consacre une part importante de son ouvrage à la crise de Mai 1968. De Gaulle, qui confiait en 1967 "s'être jadis fait l'effet d'être le seul révolutionnaire de France" est confronté à une nouvelle forme de contestation dont il tarde à anticiper l'ampleur, à comprendre les ressorts et surtout à trouver les réponses adéquates. Dans la relation qu'il fait de ses conversations au plus haut niveau de l'Etat dans ces moments parfois tragiques, l'auteur ne se contente plus de ses fonctions de scribe et s'engage pour défendre avec véhémence sa propre action et exprimer son sentiment d'injustice vis-à-vis de l'attitude de Pompidou accusé de brider l'action de son ministre avant d'accéder tardivement à sa demande de démission. Quant au général, au delà d'une certaine hésitation notamment entre sa propre inclination vers la plus grande fermeté et les propositions d'un Pompidou plus souple, soucieux de dédramatiser et de mener son propre jeu, Alain Peyrefitte montre bien dans l'analyse qu'il fait de la "disparition" du général combien cet épisode, loin d'être la traduction d'un désarroi, marque le début d'une reconquête de l'opinion publique après l'échec de son intervention télévisée et avant la sortie de la crise lors des élections législatives.

Alain Peyrefitte projetait de publier à l'intention des chercheurs l'ensemble de ses entretiens avec le Général de Gaulle. Ce livre constitue d'ores et déjà un témoignage précieux et une leçon pour le présent.


Olivier Saint-Guilhem
( Mis en ligne le 14/07/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Dossier DE GAULLE
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd