L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 20 octobre 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 
Dossier Napoléon
Correspondance générale
Les Royalistes et Napoléon
Les Français sous Napoléon
La Mort de Napoléon
Correspondance générale
Les Mensonges de Waterloo
Jakob Meyer, soldat de Napoléon
La Corse du jeune Bonaparte
Napoléon et Joseph Bonaparte
Correspondance générale
Cent Jours - La tentation de l'impossible
Quand les enfants parlaient de gloire
L'Aigle et la Synagogue
Nouvelle histoire du Premier Empire - Tome 3
Le Sacre de Napoléon. 2 décembre 1804
Les Français et l'Empire
Quand Napoléon inventait la France
Maret, duc de Bassano
La Chute ou l'Empire de la solitude
Napoléon. Mon aïeul, cet inconnu
Nouvelle histoire du premier empire - Tome 4
1812 - La paix et la guerre
L'Allemagne de Napoléon
Du Niémen à la Bérézina
Guerre et armées napoléoniennes
Correspondance générale
Correspondance générale
Pie VII face à Napoléon : la tiare dans les serres de l’Aigle
Murat - La solitude du cavalier
Percier et Fontaine
La Berline de Napoléon
La Première guerre totale
Les Hommes de Napoléon
Chroniques de Sainte-Hélène - Atlantique sud
L’Abdication
Napoléon et ses hommes
De la guerre
Correspondance générale
La Conspiration du général Malet - 23 octobre 1812
Napoléon, l'esclavage et les colonies
Des résistances religieuses à Napoléon
Napoléon et le Mémorial de Sainte-Hélène
Kléber l'indomptable
Napoléon et l'Opéra
Napoléon, de la mythologie à l'histoire
Napoléon et la mer
Naissance du Code Civil
Champollion
La France de la Révolution et de l'Empire
Le Grand voyage de l'obélisque
Les Opposants à Napoléon
Dominique Vivant Denon
Le Grand Consulat
Le 18 Brumaire
Waterloo
Voies nouvelles pour l'histoire du Premier Empire
Lendemains d'Empire
Le Voyage en Egypte
La Province au temps de Napoléon
Nouvelle histoire du Premier Empire - Tome 2
Napoléon, le monde et les anglais
Sainte-Hélène
Le Maréchal Davout
Nelson contre Napoléon
Austerlitz
Austerlitz
Trafalgar
La Garde impériale
La Légende de Napoléon
Figures d'Empire
L'Impératrice Joséphine
Napoléon
Napoléon Bonaparte
L'Empire des muses
Passion Napoléon
Napoléon Ier et son temps
Le Sacre de Napoléon
Napoléon
Mythes et légendes de Napoléon
Kléber après Kléber (1800-2000)

Une nouvelle grande armée
Hervé Drevillon   Michel Roucaud   Bertrand Fonck    Collectif   Guerre et armées napoléoniennes - Nouveaux regards
Nouveau monde - La Bibliothèque Napoléon 2013 /  29 € - 189.95 ffr. / 562 pages
ISBN : 978-2-36583-851-1
FORMAT : 14,1 cm × 22,6 cm

L'auteur du compte rendu : Archiviste-paléographe, docteur de l'université de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est responsable des collections de monnaies et médailles du musée Carnavalet après avoir été adjoint au directeur du département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France. Il a publié, entre autres titres, Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Bâtiments du roi (2003), Louis XIV. Homme et roi (Tallandier, 2012), Fontainebleau. Mille ans d'histoire de France (Tallandier, 2013).
Imprimer

Dans l’histoire de France, toutes les époques n’offrent pas le même attrait. Certaines sont des mal aimées : il en va ainsi des derniers Mérovingiens, des derniers Carolingiens, des premiers Capétiens, ou, plus près de nous, des années 1720-1730, de la Restauration, de la Monarchie de Juillet ou de la IVe République. À l’inverse, d’autres périodes exercent une fascination constante, de génération en génération. C’est le cas des quinze années couvertes par le Consulat et l’Empire, qui peuvent se lire comme une épopée, marquée par la personnalité exceptionnelle du héros, par l’ampleur insurpassée de ses conquêtes, par le prestige des armes, des costumes et des décors.

Mais la médaille a son revers. À l’enthousiasme des amateurs ou des nostalgiques a longtemps correspondu une indifférence voire une certaine défiance de la recherche universitaire. Il a fallu toute l’énergie des dirigeants de la Fondation Napoléon, depuis une quinzaine d’années, pour combler ce hiatus. Le présent volume, issu d’un colloque tenu en 2012, montre que le cœur même de la geste napoléonienne – la guerre – fait désormais partie du territoire de la recherche.

L’originalité du recueil tient à ce que la guerre est envisagée sous tous ses aspects. Un premier bouquet de contributions traite des opérations, s’inscrivant dans une tradition d’analyse des campagnes de Napoléon, processus de réflexion qui se poursuit de façon ininterrompue depuis deux cents ans. À côté de sujets devenus classiques (Austerlitz, la campagne de Russie), s’affiche un intérêt nouveau pour des questions longtemps délaissées (le renseignement, la gendarmerie, les fortifications).

La seconde et la troisième partie du colloque, consacrées respectivement aux «hommes de la Grande Armée» et à l’armée dans la société, prennent la suite de questionnements apparus dans l’historiographie française à partir des années soixante, notamment avec les travaux d’André Corvisier sur le soldat d’Ancien Régime. Certaines contributions analysent les mécanismes de mobilisation et d’emploi des masses humaines (conscription, gestion des effectifs, administration de l’armée), d’autres étudient des corps particuliers (régiments étrangers, unités envoyées aux colonies, gendarmes d’ordonnance), d’autres enfin se consacrent à des aspects de la vie quotidienne du soldat : les relations avec les civils, la blessure, la mort, la captivité.

Le volume s’achève sur un quatrième volet qui pourrait s’appeler «La Grande Armée après la Grande Armée». On y voit comment se construit le récit historique, depuis les instruments initiaux de l’information et de la propagande (proclamations, bulletins), jusqu’à la construction de l’historiographie en passant par la constitution de «lieux de mémoire» spécifiques, de pierre ou de papier – souvenirs des acteurs, dépôt de la Guerre, musée de l’Armée.

Dans le prolongement de l’édition de la Correspondance générale de Napoléon, la majorité des contributions repose sur des documents conservés aux Archives nationales ou au Service historique de la Défense. On sent bien que c’est de ce retour aux sources, d’un examen systématique d’archives négligées jusqu’ici, que naîtront, dans les années qui viennent, les grandes monographies qui manquent encore à l’étude scientifique de l’époque napoléonienne.


Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 10/12/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd