L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 15 août 2022
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Témoignages et Sources Historiques  
 
Dossier Napoléon
Correspondance générale
Napoléon et Joseph Bonaparte
La Corse du jeune Bonaparte
Jakob Meyer, soldat de Napoléon
Les Mensonges de Waterloo
Correspondance générale
Les Français sous Napoléon
Les Royalistes et Napoléon
Correspondance générale
Cent Jours - La tentation de l'impossible
La Chute ou l'Empire de la solitude
Maret, duc de Bassano
Quand Napoléon inventait la France
Les Français et l'Empire
Le Sacre de Napoléon. 2 décembre 1804
Nouvelle histoire du Premier Empire - Tome 3
L'Aigle et la Synagogue
Quand les enfants parlaient de gloire
Napoléon. Mon aïeul, cet inconnu
Nouvelle histoire du premier empire - Tome 4
La Première guerre totale
Murat - La solitude du cavalier
Pie VII face à Napoléon : la tiare dans les serres de l’Aigle
Correspondance générale
Correspondance générale
Guerre et armées napoléoniennes
Du Niémen à la Bérézina
L'Allemagne de Napoléon
1812 - La paix et la guerre
Percier et Fontaine
La Berline de Napoléon
La Conspiration du général Malet - 23 octobre 1812
Correspondance générale
De la guerre
Napoléon et ses hommes
L’Abdication
Chroniques de Sainte-Hélène - Atlantique sud
Les Hommes de Napoléon
Napoléon, l'esclavage et les colonies
Des résistances religieuses à Napoléon
La Légende de Napoléon
Champollion
Naissance du Code Civil
Napoléon et la mer
Napoléon, de la mythologie à l'histoire
Napoléon et l'Opéra
Kléber l'indomptable
Napoléon et le Mémorial de Sainte-Hélène
Le Grand voyage de l'obélisque
Les Opposants à Napoléon
La Province au temps de Napoléon
Le Voyage en Egypte
Lendemains d'Empire
Voies nouvelles pour l'histoire du Premier Empire
Waterloo
Le 18 Brumaire
Le Grand Consulat
Dominique Vivant Denon
La France de la Révolution et de l'Empire
Nouvelle histoire du Premier Empire - Tome 2
Napoléon, le monde et les anglais
La Garde impériale
Trafalgar
Austerlitz
Austerlitz
Nelson contre Napoléon
Le Maréchal Davout
Sainte-Hélène
Figures d'Empire
L'Impératrice Joséphine
Mythes et légendes de Napoléon
Napoléon
Le Sacre de Napoléon
Napoléon Ier et son temps
Passion Napoléon
L'Empire des muses
Napoléon Bonaparte
Napoléon
Kléber après Kléber (1800-2000)

Le vrai portrait de Napoléon
Napoléon Bonaparte    Collectif   Correspondance générale - Volume 5 - Boulogne, Trafalgar, Austerlitz, 1805
Fayard Fondation Napoléon 2008 /  52 € - 340.6 ffr. / 1128 pages
ISBN : 978-2-213-63721-1
FORMAT : 16cm x 24cm

Préface de Martine de Boisdeffre.

L'auteur du compte rendu : Archiviste-paléographe, docteur de l'université de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est adjoint au directeur du département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France. Il a publié Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Bâtiments du roi (2003), Vauban: l'intelligence du territoire (2006, en collaboration), Les Ministres de la Guerre, 1570-1792 : histoire et dictionnaire biographique (2007, dir.).

Imprimer

La publication de la Correspondance générale de Napoléon, commencée en 2004, se poursuit au rythme rapide d’un volume par an. Ce tome V comprend les lettres écrites ou dictées par l’empereur pendant l’année 1805 : 1764 missives, dont plus du tiers sont inédites !

Cette source exceptionnelle apporte nombre de précisions sur les grands événements de 1805 : camp de Boulogne, création du royaume d’Italie, bataille de Trafalgar, lutte victorieuse contre la troisième coalition, qui se conclut par la bataille d’Austerlitz, le 2 décembre 1805, un an exactement après le sacre de Napoléon à Notre-Dame.

Mais, au-delà d’une histoire politique et militaire dont le déroulement est bien connu, cette correspondance offre surtout un extraordinaire portrait sur le vif de son auteur. Napoléon écrit à son épouse, aux membres de sa famille, à ses ministres et à ses généraux. D’une lettre à la suivante, on passe sans transition de la grande stratégie européenne à la police des théâtres ou aux odeurs de peinture dans les palais impériaux, de l'infiniment grand à l’infiniment petit. Boulimique d’information, l’empereur a la passion du détail : en cela, il n’est pas différent de son grand prédécesseur Louis XIV, ou d’autres dirigeants de la France et du monde.

La vraie singularité de Napoléon est dans son style volontiers cinglant, voire brutal. A Fouché : «Pas d’amphigouri (…) votre ministère n’est point organisé ; les principaux de vos bureaux n’ont aucune règle» (1er mars). A Moncey : «Les soldats ne doivent jamais être témoins de la discussion des chefs» (31 mars). A Cretet : «Votre ingénieur de Troyes est un homme médiocre ; celui de Mâcon est encore plus mauvais ; il ne sait rien du tout» (10 avril). A Cambacérès : «Le Piémont est organisé d’une manière absurde» (21 mai). Au prince Eugène : «Parlez le moins possible ; vous n’êtes pas assez instruit et votre éducation n’a pas été assez soignée pour que vous puissiez vous livrer à des discussions d’abandon» (7 juin). A Joseph : «La paix est un mot vide de sens ; c’est une paix glorieuse qu’il nous faut» (13 décembre).

«Quel dommage qu’un si grand homme soit si mal élevé», dira bientôt de son maître le prince de Talleyrand. En 1805, Napoléon a déjà tout du mégalomane que l’on aime à dénoncer quand on parle des dernières années de l’Empire, mais c’est un mégalomane doté des moyens intellectuels de sa folie des grandeurs.

Ajoutons qu’à l’édition de la correspondance, les directeurs de la publication ont annexé de riches études qui viennent l’éclairer : sur la politique italienne de Napoléon en 1805 (Alain Pillepich), sur les archives du Cabinet de Napoléon et de la secrétairerie d’État (Jean-Baptiste Auzel), sur le baron de Méneval (Marc Allégret), sur le camp de Boulogne (Fernand Beaucour), sur la Grande Armée de 1805 (Gabriel Madec), sur la stratégie maritime de Napoléon en 1805 (Rémi Monaque). Des tables des poids et mesures, des cartes, une chronologie et des index viennent faciliter la consultation des lettres de l’empereur.

Pour comprendre Napoléon, rien ne vaut la lecture de cette correspondance générale, qui doit trouver sa place, au-delà des milieux universitaires ou érudits, dans la bibliothèque de tout amateur de l’histoire de France.


Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 02/12/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd