L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 17 octobre 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Témoignages et Sources Historiques  
 
Dossier Napoléon
Correspondance générale
Les Royalistes et Napoléon
Les Français sous Napoléon
La Mort de Napoléon
Correspondance générale
Les Mensonges de Waterloo
Jakob Meyer, soldat de Napoléon
La Corse du jeune Bonaparte
Napoléon et Joseph Bonaparte
Correspondance générale
Cent Jours - La tentation de l'impossible
Quand les enfants parlaient de gloire
L'Aigle et la Synagogue
Nouvelle histoire du Premier Empire - Tome 3
Le Sacre de Napoléon. 2 décembre 1804
Les Français et l'Empire
Quand Napoléon inventait la France
Maret, duc de Bassano
La Chute ou l'Empire de la solitude
Napoléon. Mon aïeul, cet inconnu
Nouvelle histoire du premier empire - Tome 4
1812 - La paix et la guerre
L'Allemagne de Napoléon
Du Niémen à la Bérézina
Guerre et armées napoléoniennes
Correspondance générale
Correspondance générale
Pie VII face à Napoléon : la tiare dans les serres de l’Aigle
Murat - La solitude du cavalier
Percier et Fontaine
La Berline de Napoléon
La Première guerre totale
Les Hommes de Napoléon
Chroniques de Sainte-Hélène - Atlantique sud
L’Abdication
Napoléon et ses hommes
De la guerre
Correspondance générale
La Conspiration du général Malet - 23 octobre 1812
Napoléon, l'esclavage et les colonies
Des résistances religieuses à Napoléon
Napoléon et le Mémorial de Sainte-Hélène
Kléber l'indomptable
Napoléon et l'Opéra
Napoléon, de la mythologie à l'histoire
Napoléon et la mer
Naissance du Code Civil
Champollion
La France de la Révolution et de l'Empire
Le Grand voyage de l'obélisque
Les Opposants à Napoléon
Dominique Vivant Denon
Le Grand Consulat
Le 18 Brumaire
Waterloo
Voies nouvelles pour l'histoire du Premier Empire
Lendemains d'Empire
Le Voyage en Egypte
La Province au temps de Napoléon
Nouvelle histoire du Premier Empire - Tome 2
Napoléon, le monde et les anglais
Sainte-Hélène
Le Maréchal Davout
Nelson contre Napoléon
Austerlitz
Austerlitz
Trafalgar
La Garde impériale
La Légende de Napoléon
Figures d'Empire
L'Impératrice Joséphine
Napoléon
Napoléon Bonaparte
L'Empire des muses
Passion Napoléon
Napoléon Ier et son temps
Le Sacre de Napoléon
Napoléon
Mythes et légendes de Napoléon
Kléber après Kléber (1800-2000)

Apogée du Grand Empire
Napoléon Bonaparte   Correspondance générale - Tome 10 - Un grand empire, mars 1810 - mars 1811
Fayard 2014 /  54,90 € - 359.6 ffr. / 1598 pages
ISBN : 978-2-213-68208-2
FORMAT : 16,0 cm × 24,3 cm

Patrice Gueniffey (Préfacier)

Sous la direction d’Annie Jourdan en collaboration avec Michel Roucaud, assisté de François Houdecek et Irène Delage

L'auteur du compte rendu : Archiviste-paléographe, docteur de l'université de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est responsable des collections de monnaies et médailles du musée Carnavalet après avoir été adjoint au directeur du département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France. Il a publié, entre autres titres, Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Bâtiments du roi (2003), Louis XIV. Homme et roi (Tallandier, 2012), Fontainebleau. Mille ans d'histoire de France (Tallandier, 2013).

Imprimer

Le dixième volume de la Correspondance de Napoléon couvre la période qui va du mariage de l’empereur avec Marie-Louise d’Autriche à la naissance de leur fils, le «roi de Rome». C’est en quelque sorte l’apogée du Grand Empire, voué, suivant l’expression d’Annie Jourdan, à une «expansion infinie».

Dans l’histoire du régime napoléonien, cette année passe pour une période de paix. Il s’agit cependant d’une paix toute relative : les opérations se poursuivent en Espagne ; Napoléon mène une guerre économique tous azimuts contre la Grande-Bretagne, dans le cadre du fameux «Blocus continental», et sa correspondance est d’un ton fort martial. Il n’est question que de fortifications à construire, de conscrits à enrôler, de régiments à former. Le conflit avec la Russie se profile à l’horizon.

À l’intérieur, l’empereur se raidit. Napoléon surveille de près une opinion publique pourtant bien atone et se fait rendre compte scrupuleusement des «bavardages de Paris». Sa principale méfiance se porte alors contre le clergé demeuré fidèle au pape – «ces vieux imbéciles» – et contre les nostalgiques des Bourbons, alors même que son gouvernement prend une tournure de plus en plus néo-absolutiste. À lire le monarque, les journaux ne sont jamais assez censurés, les libraires et les imprimeurs jamais assez contrôlés, les mal pensants jamais assez éloignés de la capitale. Le 3 juin 1810, il se sépare de Fouché, auquel il reproche de s’être mêlé de haute politique, et le remplace par Savary.

Peut-on dire pour autant que l’inspiration créatrice du grand homme soit tarie ? C’est l’opinion des préfaciers de l’ouvrage, mais Napoléon, à travers sa correspondance, apparaît toujours comme un organisateur hors de pair, un monstre de travail qui digère celui de ses ministres, réduits au rôle de commis. La tranquillité relative des affaires de l’Europe lui permet de s’intéresser à la transformation de Paris et on le voit pousser les travaux de l’Arc de Triomphe, de la Madeleine, de la halle aux vins, exiger de nouveaux marchés et de nouveaux abattoirs et faire presser l’achèvement du canal de l’Ourcq.

Les 1590 pages de ce dixième tome de la Correspondance générale nous donnent ainsi une nouvelle illustration de l’activité prodigieuse de ce despote éclairé, qui fut à la fois l’héritier des Lumières, le fils de la Révolution… et le précurseur des régimes autoritaires.


Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 27/01/2015 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Fouché : les silences de la pieuvre
       de Emmanuel de Waresquiel
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd